Football Grâce à un but de la tête, le Diable jouera sa première finale européenne.

Le plan Marouane Fellaini a fonctionné. José Mourinho a eu raison de faire confiance à son Diable Rouge. En l’absence de joueurs de taille, comme au match aller, le Portugais a décidé d’aligner Fellaini très haut dans son échiquier. Et une nouvelle fois, le Diable a prouvé qu’il était très précieux à Manchester, lui qui avait aussi marqué un but important en demi-finale de la League Cup cette saison. Sur un superbe centre de Rashford, Fellaini s’est démarqué, s’est étendu et a envoyé dans le but une tête imparable. Son quatrième but de la saison, mais le premier en Ligue Europa et seulement le troisième de sa carrière dans une compétition européenne.

Cette réalisation, qui a rassuré son équipe du succès, est importante et significative pour lui : à 29 ans, elle signifie qu’il va disputer la première finale de Coupe d’Europe de sa carrière. Mais ce but est aussi capital pour équipe et son entraîneur. José Mourinho l’avait déclaré : cette rencontre était la plus importante de la saison de son club. Elle devait, en partie, déterminer si ses premiers mois à la tête de Manchester United étaient réussis, ou pas.

Parce que la League Cup, remportée fin février, ne sera pas suffisante pour contenter les supporters des Red Devils. Déjà privés de Ligue des Champions cette saison, ils n’en accepteront pas une deuxième sans la plus grande compétition européenne. Vu que Mourinho semble avoir abandonné la Premier League et le Big Four - il a aligné une équipe B à Arsenal dimanche dernier - la seule solution pour décrocher une qualification pour la C1 sera de remporter la Ligue Europa.

Il en aura l’occasion, le 24 mai prochain, à Stockholm. Mais pour s’imposer face à un Ajax impressionnant, ses joueurs devront proposer une autre copie que celle rendue ce jeudi soir à Old Trafford. Parce qu’au-delà du but de Fellaini, ils n’ont pas montré grand-chose contre le Celta Vigo. À l’image de sa saison, Manchester United a semblé impuissant et incapable de maîtriser et de dominer une rencontre. La preuve avec l’égalisation concédée, qui a installé une peur inutile en fin de rencontre.

Les Red Devils auront donc deux semaines pour se préparer pour cette finale, qui doit sauver leur saison. Avec deux trophées et une qualification pour la Ligue des Champions, José Mourinho pourra considérer que ses premiers mois à Manchester sont réussis. Mais il doit, pour cela, remporter encore une victoire. Le rendez-vous est donc pris. Et la pression à son maximim. Parce qu’il ne peut pas se louper…


Manchester United 1 - 1 Celta Vigo

Manchester United : Romero; Valencia, Bailly, Blind, Darmian; Fellaini, Herrera, Pogba; Lingard (86e Rooney), Mkhitaryan (78e Carrick), Rashford (90e Smalling).

Celta Vigo : Alvarez; Mallo, Cabral, Roncaglia, Jonny; Wass (46e Jozabed), Radoja (68e Bongonda), Hernandez; Aspas, Sisto (81e Beauvue), Guidetti.

Arbitre : M. Hategan (Rou).

Avertissements : Blind, Aspas, Herrera, Cabral.

Exclusions : 89e Bailly (directe), 89e Roncaglia (directe).

Le but : 17e Fellaini (1-0), 86e Roncaglia (1-1).