Football Compétence par compétence, Eden Hazard livre son verdict dans France Football.

Qui a le meilleur jeu de tête ? Le meilleur jeu au pied ? La meilleure vista ? Etc. Eden Hazard s'est mouillé au moment de répondre aux questions du magazine français France Football . Nos confrères ont demandé à l'international de nommer les joueurs qui sont slon lui les meilleurs dans ces différents domaines. Et ainsi de dresser le portrait du joueur idéal, dont le Guardian reprend des extraits.


© AP

VISTA: Cesc FABREGAS

Côté vision du jeu, Eden choisit un équipier en la personne de Cesc Fabregas. Il faut dire qu'avec trois passes-clés par rencontre en moyenne, l'Espagnol est l'un des maîtres à jouer de Chelsea, et l'un des meilleurs éléments du championnat anglais en la matière. "Il ne court pas vite, techniquement, il n'épate pas la galerie, mais il a le 'truc', il l'a depuis qu'il est né" , explique Eden ."Si j'avais sa vista, je serais encore plus haut. Il prend la balle, il n'a même pas à regarder pour la mettre où il le veut, juste derrière le défenseur. Et derrière, le gars peut marquer. Parfois, entre nous, on se dit: 'Mais pourquoi il fait ça ?' Et au final, la passe est magnifique." Véritable plaque tournante des Blues (avec plus de 65 passes par rencontre, il est le joueur de Chelsea qui distribue le plus le ballon autour de lui), le Catalan ne pouvait sans doute pas espérer un plus bel hommage.


© AP

JEU DE TÊTE: Christian BENTEKE

Chaque saison, c'est la même histoire: Christian Benteke règne dans les airs. Grand, efficace, l'attaquant belge avait même marqué sept de ses quinze buts en championnat de la tête la saison dernière. Un sur deux ! Une stat dingue qui prouve que le joueur est l'une des références dans cet aspect du jeu en Premier League . "Benteke, c'est fou !" , s'enthousiasme Hazard. "Il saute et bim, c'est but ! Fellaini est incroyable lui aussi. Quant à moi, je n'ai pas un mauvais jeu de tête, mais je suis petit" , ajoute-t-il. "Ce que je n'aime pas, c'est qu'il faut sauter. Je crains que les adversaires ne prennent le dessus sur moi. Quand je suis relax, je ne suis pas mauvais, j'ai un bon timing et je saute haut. C'est juste un coup de tête, mais j'ai un peu peur et je ferme les yeux. Il me faudrait la tête de Cristiano Ronaldo. Ce mec, il saute, reste dans les airs et c'est bon, elle est dedans."


© AP

COUPS FRANCS: Christian ERIKSEN

Difficile de trouver frappe de balle plus limpide que celle du Danois de Tottenham. Et ça, Eden Hazard le sait bien. "Il les tire trop bien" , dit-il. "En fait, j'aurais pris Juninho, dont je regardais les vidéos. Même un mec qui ne connaît rien au foot a déjà vu ses coups francs. Ils ont fait le tour du monde. (...) À l'entraînement, je ne les tire pas trop mal, mais dès que je suis en match, je ne suis pas concentré là-dessus, quel que soit le type coup de pied arrêté, à part peut-être les penaltys. C'est pourquoi je ne m'en charge pas souvent. Je tire comme si j'étais dans mon jardin, mais j'ai besoin de concentration. Mais je n'y arrive pas." Heureusement, Fabregas, Willian, voire Marcos Alonso sont là pour faire le boulot...


© AP

LEADERSHIP: John TERRY

690 matches avec Chelsea, dont il fut le capitaine le plus légendaire, cinq titres de champion, cinq FA Cups , une Ligue des Champions, John Terry est peut-être LA plus grande légende du club londonien. "C'est le meilleur capitaine du monde" , affirme le Belge. "Il est là, à t'encourager, tout le temps. Il crie. Quand tu ne joues pas bien, ce n'est pas grave, il te parle, te dit que tu dois bouger. Il sait trouver les mots justes. Quand c'est moi qui porte le brassard, je me dis: 'Que vais-je dire ?' Je devrais le savoir, mais pas toujours. Et il n'est pas question de forcer ma nature. Cela ne serait pas moi. Certains aiment parler, d'autres pas. Moi, je n'aime pas ça. En équipe nationale, je suis capitaine, mais je ne dis rien. Je parle balle au pied, sur le terrain. Un peu comme Zidane en son temps. Être capitaine, c'est inné. Certains sont faits pour ça, pour organiser ou crier." Des mots d'un naturel désarmant dans la bouche de celui qui fait office de capitaine des Diables rouges depuis près d'un an.


© AP

VITESSE: Eden HAZARD

Pour parfaire la liste, Eden... se choisit lui-même dans la compétence "vitesse". "Ma vitesse, ou plutôt mon accélération, je les dois à ma mère, qui possède une physionomie proche de la mienne", explique-t-il. "Je ne faisais même pas d'exercices quand j'étais gamin, c'est un don. En ce qui me concerne, je possède de la vitesse dans les premiers mètres, mais pas sur de longues distance. Après ça, je suis vite fatigué. Mais sur les cinq premiers mètres, je ne suis pas mauvais..."

Pour la finition, Eden Hazard opte pour Luis Suarez, pour Karim Benzema pour le jeu sans ballon, Cristiano Ronaldo pour les qualités physiques et Andrès Iniesta pour une certaine idée de la classe. Qu'on se le dise, le garçon a du goût.