Football Ce samedi, la Belgique reçoit la Grèce au stade Roi Baudouin dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018.

Si les Diables rouges peuvent se targuer de n'avoir perdu encore aucun point en cours de route avec 4 victoires en autant de matches de phase de groupes, les dernières confrontations face au "Bateau pirate" poussent à la prudence. D'autant que Roberto Martinez devra composer sans Eden Hazard et Thomas Meunier, blessés.


27 mars 2002: La Grèce renverse la Belgique

Avec Wesley Sonck, Timmy Simons, Eric Deflandre ou encore "Big Dan" et Mbo Mpenza, la Belgique s'incline 3 buts à 2 en terres grecques. Pourtant, les hommes de Robert Waseige avaient parfaitement débuté la partie en menant 0-2 après 54 minutes de jeu. Derrière, les Grecs étaient parvenus à renverser la vapeur grâce, notamment, à un doublé de Zisis Vrizas dans les 10 dernières minutes de la partie.

On constate, en comparant l'équipe qui gagnera l'Euro 2004 à celle-ci, que la colonne vertébrale de la sélection est restée la même entre ces deux événements.


17 août 2005: Les frères Mpenza font le show

Alignés d'entrée, les frères Emile et Mbo Mpenza inscriront chacun un but en l'espace de 5 minutes. A la 24e minute de jeu, le marquoir affichait 2-0 pour les Diables rouges qui évoluaient au stade Roi Baudouin. Sur le banc, Aimé Anthuenis pouvait être satisfait de la prestation de ses hommes lors de cet amical qui aura notamment vu Luigi Pieroni occuper la pointe de l'attaque nationale et Anthony Vanden Borre occuper l'un des flancs. 

 


29 février 2012: Match nul avec un but de Chadli

Dernière confrontation en date entre les deux équipes, le match amical de février 2012 se solde sur un score de 1 à 1. A Heraklion, ce sont les locaux qui ouvrent la marque par l'intermédiaire de Salpingidis (9e) mais les coéquipiers de Vincent Komany ne metteront que 23 minutes à répliquer par le biais de Nacer Chadli. A noter que le groupe convoqué par Georges Leekens ressemble fortement à celui que nous connaissons cinq ans après, à quelques petites exceptions près.



Enfin, gardons à l'esprit que le dernier match à enjeu disputé entre les deux formations remonte à février 1999 et aura vu la Grèce s'imposer 0-1 à Larnaca (Chypre). Historiquement, la Belgique semble à l'aise lorsqu'elle reçoit cet adversaire mais reste en délicatesse lors de ses déplacements. Il faudra certainement redoubler de vigilance au match retour qui se déroulera le dimanche 3 septembre prochain. Pour rappel, le "bateau pirate" est second du groupe H, à deux points de la Belgique. Ce sont les deux seules sélections encore invaincues dans ce groupe.