Football

Les deux équipes s'étaient déjà affrontées lors des qualifications pour le Mondial 2014 au Brésil.

Le Pays de Galles est confiant avant l'affrontement contre les Diables Rouges, dimanche au Stade Roi Baudouin. "Nous considérons cela comme un test sérieux pour nous. La Belgique est quand même l'une des meilleures équipes du monde. C'est un défi qu'il faut relever", a déclaré le sélectionneur gallois Chris Coleman samedi soir en conférence de presse à La Hulpe.

Coleman a pris les rênes du Pays de Galles en février 2012 et a bâti une équipe solide. Après les victoires contre Andorre (1-2) et Chypre (2-1) et un partage sans but contre la Bosnie-Herzgovine, les Gallois se rendent au stade Roi Baudouin en étant en tête du groupe. "Nous devons croire que nous pouvons obtenir quelque chose ici, autrement tu es battu d'avance. Trois points, ce serait fantastique, bien que ce ne sera pas facile. Mais nous sommes une équipe qui peut vite s'adapter durant une rencontre et nous espérons pouvoir survivre à l'assaut belge. Nous devons faire attention à Hazard, il est assez bon pour être important dans chaque équipe. Je suis certain que nous aurons aussi nos occasions pendant le match. Nous comptons sur notre propre force. Chaque équipe a ses faiblesses et nous voulons exploiter celles de la Belgique", a ajouté Coleman.

Les deux équipes s'étaient déjà affrontées lors des qualifications pour le Mondial 2014 au Brésil. Dans le dernier match de la phase de groupes, la rencontre s'était soldée par un partage 1-1, avec des buts de Kevin De Bruyne et Aaron Ramsey.

"Les circonstances étaient fort différentes, car la Belgique était déjà qualifiée et nous étions éliminés. C'est important d'engranger de bons résultats au début d'une campagne de qualification, car après, tu es lancé. Pour la première fois depuis longtemps, nous avons réussi cela et nous voulons nous maintenir aussi longtemps que possible. La rencontre de demain n'est pas encore la plus importante, car beaucoup de choses ne dépendent pas d'elle. Un bon résultat nous aiderait bien sûr dans la lutte pour la qualification. La préparation a été bonne et tout le monde est disponible, nous attendons donc avec impatience ce match."


Le capitaine gallois Ashley Williams: "Je signe d'avance pour un point"

Le capitaine gallois Ashley Williams est déjà depuis plusieurs années un pilier de l'équipe nationale et de Swansea, où il évolue depuis 2008 et porte également le brassard de capitaine. "La Belgique est l'une des meilleures équipes du monde, donc nous ne serions pas déçus avec un point. En fait, je signerais d'avance pour cela", a déclaré le défenseur central, 30 ans.

"Nous ne devons pas avoir peur, nous le voyons comme un défi. Je suis sûr que nous aurons aussi des possibilités pour gagner ce match. Nous jouons déjà depuis si longtemps ensemble que cela facilite les choses. Notre bon départ n'est pas un hasard et nous voulons continuer de la sorte. Nous sommes prêts pour cette difficile mission. Il y aura 2.500 supporters gallois dans le stade et ils font toujours beaucoup de bruit. Ce qui fait une différence pour nous", a ajouté Williams.

En Belgique, les regards sont surtout tournés vers la star du Real Madrid Gareth Bale. Côté gallois, le nom d'Eden Hazard est sur toutes les lèvres. "Hazard est spécial. Je le regarde volontiers jouer, mais pas si je suis moi-même sur le terrain. C'est un joueur talentueux et sans doute la plus grosse menace des Belges. Vincent Kompany leur manquera sûrement, c'est un vrai leader."