Football On le croyait inamovible et presque éternel. Mais on n’en a pas moins appris, vendredi, qu’Arsène Wenger, le manager français du club londonien d’Arsenal allait quitter son poste à la fin de la saison, après 22 ans de ce qu’on peut qualifier de bons et loyaux services. Retour sur une histoire d'amour entre l'entraîneur "frenchie" et son club britannique.