Football

Un commentaire de Jean-Claude Matgen.

Le 10 octobre 2017, le sélectionneur de l’équipe nationale française de football, Didier Deschamps, avait aligné le onze suivant contre la Biélorussie, en éliminatoires de la coupe du monde: Lloris (Tottenham); Sidibé (Monaco); Varane (Real Madrid); Umtiti (Barcelone); Digne (Barcelone); Tolisso (Bayern Munich); Coman (Bayern Munich); Lemar (Monaco); Griezmann (Atletico Madrid) et Giroud (Chelsea). Rien que du beau monde donc.

Pourquoi vous reparler de tout cela ? Parce qu’à l’issue de la qualification du FC Séville, mardi soir, sur le terrain de Manchester United, je me disais que nos voisins français avaient bien de la chance.