Football

Dans le footgate, l affaire qui ébranle l univers belge du ballon rond, le footballeur Fabien Camus avait été interpellé et placé sous mandat d arrêt à la prison de Lantin le 24 octobre dernier. 

La chambre du conseil l'autorisait ensuite à sortir de prison en l'échange d une caution de 20.000 euros. Une décision contestée par le parquet fédéral qui décida aussitôt d'interjeter l'appel. La chambre des mises en accusation aurait dû trancher sur son sort ce jeudi mais le juge d instruction en charge du dossier en a décidé autrement après une nouvelle audition de l'ancien footballeur de Charleroi ce mardi. Fabien Camus aurait bénéficié d'une main levée nous annonce son avocat, Didier De Quevy. Le pénaliste précise que le juge a enfin été convaincu par son client après une confrontation avec le joueur Limbombe, transféré à Nantes. La justice soupçonnait Camus d'avoir reçu une commission de Mogi Bayat pour ce transfert. Ce que l'ancien footballeur a toujours nié. Le voilà donc libéré sous caution.