Football

Les suspects interpellés mercredi matin et qui devaient encore passer à Tongres devant un juge d'instruction, dans la vaste enquête autour de suspicions de fraude, de corruption et de blanchiment d'argent dans le cadre de la plus haute division du football belge, ont été entendus par les juges dans la nuit de jeudi à vendredi.

Vendredi matin, après une dernière nuit folle lors de laquelle un troisième juge a été appelé en renfort, tous les suspects dont le délai de garde à vue (de maximum 48h) arrivait à échéance avaient pu être entendus et placés, le cas échéant, sous mandat d'arrêt. Un total de huit personnes a été maintenu en détention. Mogi Bayat et Dejan Veljkovic, qui font partie des agents de joueurs les plus influents sur la scène belge, en sont. Un autre agent, Karim Mejjati, ainsi qu'un des deux arbitres interpellés, Bart Vertenten, sont également maintenus en détention, le juge d'instruction ayant émis un mandat d'arrêt à leur encontre.

Voici le fil infos de la journée

11h26: Ivan Leko est présent ce vendredi sur les terrains du Club Bruges pour y diriger l'entrainement de ses joueurs, au lendemain de son inculpation.

10h22: L'agent de joueurs Walter Mortelmans a été remis en liberté, mais sous conditions, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il a été entendu par un juge d'instruction de Tongres qui a décidé de cette remise en liberté, confirme son avocat Jacques Arnauts-Smeets vendredi matin. "Une des conditions est qu'il ne peut pas avoir de contact avec la presse" pendant trois mois, indique son conseil.

9h02: Concernant l'affaire des matches truqués, Roland Duchâtelet sous-entend une implication d'Anderlecht. ( Un article à consulter ici ).

8h55: Il y a un 9e mandat d'arrêt décerné dans le cadre de la vaste enquête touchant à des soupçons de fraude, blanchiment d'argent et corruption dans la plus haute division du football belge. Il s'agit de Dragan Siljanoski , l'ex-agent notamment de l'entraineur du Club Bruges Ivan Leko, lui-même inculpé dans cette affaire mais qui n'a pas été maintenu en détention. Il serait soupçonné de blanchiment d'argent et d'organisation criminelle, selon plusieurs médias.

8h37: Le gardien de but de Waasland-Beveren Davy Roef , conseillé par l'avocat Walter Damen, a lui quitté libre, tard jeudi soir, les bâtiments de la police judiciaire fédérale de Hasselt. Le jeune keeper a été interrogé dans le cadre de la vaste enquête touchant à des faits présumés de fraude, blanchiment et corruption dans le cadre de la plus haute division du football belge. Il n'a toutefois pas été présenté à un juge d'instruction et n'est donc pas inculpé de quoi que ce soit dans cette affaire. "Il a simplement été interrogé comme témoin. Cela peut arriver à tout le monde" , a résumé son avocat vendredi matin.

8h22: Karim Mejjati , un autre agent de joueurs qui avait également été interpellé mercredi dans ce vaste coup de filet, a lui également été écroué.

7h59: Au FC Malines, le coach Dennis van Wijk est tombé de sa chaise: "Je n'ai jamais vu Veljkovic au club" . ( Plus d'infos ici )

7h33: L'ancien avocat du club d'Anderlecht Maître Laurent Denis et l'arbitre Bart Vertenten ont aussi été inculpés et placés en détention dans la nuit. Côté malinois, le directeur financier du "Kavé" (FC Malines) Thierry Steemans ainsi que l'un des principaux actionnaires, Olivier Somers , restent sous les verrous, au contraire du directeur sportif Stefaan Vanroy, qui a été libéré sous conditions jeudi soir.

7h12: Sébastien Delferière, après avoir été inculpé, avait lui été remis en liberté sous conditions. Rappelons que Vertenten et Delferière ont tous deux été suspendus avec effet immédiat par la Fédération belge de football.

7h05: Jacques Lichtenstein, agent de joueurs influent, se lâche: "Sans Mogi Bayat, notre foot va guérir". ( Une interview exclusive à découvrir ici ).

6h54: Ivan Leko doit justifier un salaire, Herman Van Holsbeeck n’a plus de comptes à rendre. ( Tous les détails ici ) .

6h41: L'agent de joueurs Dejan Veljkovic a également été placé sous mandat d'arrêt par un juge d'instruction de Tongres dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris au petit matin. Il est inculpé de participation à une organisation criminelle, blanchiment d'argent et corruption privée.

6h32: L'agent de joueurs Mogi Bayat a été placé sous mandat d'arrêt par un juge d'instruction dans la nuit de jeudi à vendredi. C'est ce qu'ont confirmé ses avocats, Mes Bauwens et Mayence, en quittant le bâtiment de justice de Tongres. "Nous soulignons que cela n'a rien à voir avec de la corruption, de la manipulation de matches ou des contacts avec des arbitres. Il ne s'agit que de blanchiment d'argent" , ont déclaré les avocats. Mogi Bayat se serait fait de l'argent sur le dos de ses joueurs avec une arnaque à la TVA sur des montres de luxe. ( Un dossier à lire ici ) .