Football

Frédéric Dupré a signé un pré-contrat de deux ans au Standard. «Les négociations ont été faciles: le Standard me voulait et moi je rêvais de jouer pour une des trois grandes équipes de Belgique», commente l'arrière droit contacté en janvier par la direction rouche. «Il me restait un an de contrat à Zulte-Waregem. Michel Preud'homme m'a dit que la somme demandée ne constituait pas un problème.» Le statut de Frédéric Dupré, un des rares professionnels du club fusionné, ne changera pas. Mais il va forcément mieux gagner sa vie et intégrer une structure plus professionnelle (entraînements, concurrence, etc.). «Je peux jouer partout en défense -à droite, à gauche et au centre- et j'ai un tempérament offensif», poursuit-il. «J'ai beaucoup de respect pour la carrière d'Eric Deflandre, qui a évolué dans de grands clubs, et je sais que la concurrence sera rude dans un club comme le Standard. Mais je suis jeune, ambitieux et confiant. Mon objectif est d'intégrer l'équipe. De jouer, y compris sur la scène européenne. Je veux aider le club à gagner des trophées.»

Dominique D'Onofrio s'est réjoui de ce premier transfert de l'été: «Dupré a démontré qu'il était performant. C'était logique que le Standard s'y intéresse. Il a de l'expérience et une bonne marge de progression. Il connaît notre championnat. Il méritait une promotion...» (D.D.M.)

© Les Sports 2006