Football

Vainqueur 2-0 lors du match aller la semaine dernière, Genk a une nouvelle fois pris la mesure des Polonais du Lech Poznan 1-2 lors du 3e tour préliminaire retour jeudi soir au stade INEA de Poznan. Avec un avantage de deux buts à la pause, les hommes de Philippe Clément n'ont jamais été réellement mis en difficulté.

Sur papier, la rencontre qui opposait le Lech Poznan à Genk s'annonçait compliquée pour les Limbourgeois. Pourtant, les troupes de Clément se sont rapidement rassurées en faisant sauter le verrou polonais dès la 20e minute de jeu grâce à une tête imparable d'Ally Samatta (0-1). Juste avant le repos, Genk a fait le break sur un pénalty converti par Leandro Trossard (45+2, 0-2).

Malgré un avantage conséquent et mérité, Le Racing Genk a fait preuve de laisser-aller dès le retour des vestiaires. En effet, moins de dix minutes après le repos, les Polonais ont réduit la marque via Tomasz Cywka (51e, 1-2). Loin d'être inquiet, Philippe Clément s'est ensuite payé le luxe de remplacer Trossard et Pozuelo au même moment à une demi-heure du terme. Sans véritable inspiration durant le second acte, les Limbourgeois se sont contentés de gérer pour finalement s'imposer 1-2 au bout du temps réglementaire.

Lors des barrages de l'Europa League, dernière étape avant d'entrevoir les poules de la compétition, les Limbourgeois affronteront le club danois de Brondby, vice-champion du Danemark la saison passée.

Gand s'impose 3-1 contre Jagiellonia Bialystok

La Gantoise s'est qualifiée pour les barrages de l'Europa League de football après s'être imposée 3-1 face au Jagiellonia Bialystok lors du 3e tour préliminaire retour, jeudi soir à la Ghelamco Arena de Gand. En barrages, dernière étape avant d'entrevoir les poules de la compétition, les hommes d'Yves Vanderhaeghe affronteront Bordeaux, tombeur du FK Marioupol.

Fort d'un avantage d'un but acquis lors du match aller (0-1) en Pologne jeudi dernier, les Buffalos ont parfaitement entamé leur rencontre malgré un début de match poussif du Jagiellonia Bialystok. Après moins d'un quart d'heure de jeu, la nouvelle recrue gantoise Taiwo Awoniyi (prêté par Liverpool) a mis les siens sur de bons rails en inscrivant son tout premier but pour les Buffalos cette saison (13e, 1-0).

Pourtant bien entrés dans leur rencontre et globalement dominateurs lors du premier acte, les Gantois vont rapidement déchanter peu avant l'heure de jeu sur l'égalisation polonaise tombée à la 59e par l'entremise de Martin Pospisil (1-1). Sous pression, les Buffalos ont tenté de reprendre l'avantage par la suite mais Roman Yaremchuk a heurté la barre transversale de Kelemen (74e). Après cet échec, l'attaquant ukrainien s'est finalement rattrapé remettant les siens aux commandes (84e, 2-1) avant que Jonathan David, monté à la 77e, ne scelle définitivement le résultat de la partie à 3-1.

Un résultat important qui permet à La Gantoise de se qualifier pour les barrages de la compétition, qui se dérouleront les 23 et 30 août.