Football

L'ancien coach des Diables Rouges Georges Leekens succède à Ruud Krol (ex-FC Malinois) à la tête de la sélection nationale de football tunisienne. "Je vais signer pour deux ans", a-t-il en effet lui même annoncé jeudi.

Fidèle à son habitude, Leekens surprend ainsi tout le monde, vu que sa prochaine destination semblait être le Togo, de l'avis général.

Il avait cependant déjà été cité à Tunis lors de la démsssion de Nabil Maâloul suite à la non-qualification pour le Mondial 2014, en septembre dernier.

Ex-éphémère sélectionneur de l'Algérie, Georges Leekens n'exerçait plus depuis son échec au FC Brugeois, qui s'était résigné à s'en séparer en novembre 2012.

Sa route va donc recroiser celle d'Eden Hazard et des Diables Rouges le 7 juin au Stade Roi Baudouin, où les Aigles de Carthage affronteront l'équipe nationale belge lors d'un match amical.

La Tunisie est 44-ème au classement FIFA.

La fédération tunisienne (FTF) n'a encore rien annoncé sur son site. Mais la presse locale considère que l'affaire est entendue et que le feuilleton de la succession de l'intérimaire Ruud Krol, puis Nizar Khanfir, n'avait d'ailleurs que trop duré.

L'ancien sélectionneur français Raymond Domenech a décliné une proposition. Outre Leekens, la fédération tunisienne avait envisagé d'autres techniciens, dont les Français Jacques Santini, Paul Le Guen ou encore Hervé Renard, mais surtout l'Allemand Ulrich Stielike.

La mission de "Long Couteau" consiste à qualifier la Tunisie pour la CAN 2015 au Maroc, et effacer l'affront de l'élimination au premier tour lors de l'édition de 2013.