Football

Une vieille légende à Paris: l'emblématique gardien italien Gianluigi Buffon, âgé de 40 ans, s'est officiellement engagé vendredi avec le PSG, un énorme coup en terme d'image mais qui questionne sur le plan sportif.

Libre de tout contrat depuis le 30 juin et la fin de son engagement à Turin après 17 ans à garder les cages de la Juve, Gigi Buffon a été affiché sur le compte Twitter du PSG, vêtu du maillot du champion de France, avant un rendez-vous en règle avec la presse et les supporters, lundi après-midi.

"Pour la première fois de ma carrière, je quitte mon pays et seul un projet aussi ambitieux pouvait m'amener à prendre une telle décision", a déclaré le portier toscan.

"Pour avoir suivi son incroyable progression ces dernières années, je sais les rêves qui habitent le Paris Saint-Germain et tous ceux qui le portent dans leur coeur. Je vais apporter toute mon énergie, toute mon expérience et toute ma soif de victoires pour aider mon nouveau club à atteindre les très grands objectifs qu'il s'est fixés", a ajouté l'homme aux 176 sélections avec la Squadra, un record.

Avant d'officialiser son embauche, Buffon s'était rendu dans la matinée à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine pour la traditionnelle visite médicale, puis au siège du PSG afin d'y signer son contrat d'un an, assorti d'une option d'une année supplémentaire.

Un monument 

Deux jours à peine après la reprise de l'entraînement, le nouveau technicien allemand du PSG Thomas Tuchel tient sa première recrue, et pas n'importe laquelle, le champion de France prouvant une nouvelle fois par la même occasion sa capacité à séduire une grande figure du football mondial après Zlatan Ibrahimovic (2012-2016), David Beckham (2013) puis Neymar, l'été dernier.

Buffon a beau avoir atteint la quarantaine, son nom fait rêver tous les fans de ballon rond. Champion du monde en 2006, le Toscan est un véritable monument dont le parcours a été associé durant 17 saisons à la Juventus Turin après des débuts professionnels à Parme, collectionnant chez les Bianconeri neuf titres de champion, quatre Coupes d'Italie, cinq Supercoupes et trois finales de Ligue des champions perdues (2003, 2015, 2017).

C'est peu dire que le portier a marqué l'histoire du foot italien et de la Juve au même titre qu'un Dino Zoff, qui avait mis fin à sa carrière à 41 ans. Mais l'heure de la retraite n'a visiblement pas encore sonné pour Buffon, séduit par le challenge parisien et la perspective de tenter de s'offrir le seul grand trophée qui manque à son palmarès hallucinant: la C1.

Pour le PSG, le défi est aussi alléchant. Même si l'Italien n'est plus le gardien dominant qu'il était il y a quelques années, il reste hautement compétitif, comme l'ont démontré le nouveau sacre national décroché avec la "Vieille Dame" et la finale de la Ligue des champions disputée en 2017.

Suspendu pour le début de la C1 

L'aura, le charisme et la hargne de Buffon ne seront également pas de trop dans un vestiaire parfois endormi dans un petit confort et incapable de dépasser les quarts de finale de la C1 malgré les millions dépensés par le Qatar depuis son arrivée à la tête du PSG en 2011.

Autre argument de poids: Buffon arrive à Paris libre après la fin de son contrat à Turin, une donnée non négligeable pour le PSG, qui reste sous pression du fair-play financier de l'UEFA après le réexamen de son dossier décidé mardi. Et en terme d'image, difficile d'imaginer une acquisition aussi prestigieuse, qui va encore une fois braquer les projecteurs sur Paris.

Reste à faire un peu de ménage chez les gardiens, car le PSG compte désormais 5 joueurs sous contrat à ce poste avec lui (Areola, Trapp, Descamps, Cibois). Après avoir passé la saison dans la peau du N.1, Alphonse Areola, actuellement au Mondial avec l'équipe de France, a déjà déclaré qu'il ne souhaitait pas se retrouver sur le banc à la reprise du Championnat.

Or, Buffon n'est sûrement pas venu en pré-retraite à Paris ou pour servir de chaperon à un portier de 25 ans.

Certes, Buffon sera suspendu pour les trois premiers matches de Ligue des champions la saison prochaine après avoir été exclu en quart de finale face au Real Madrid. Mais il aura à coeur de récupérer la place de titulaire une fois sa punition terminée.

Après avoir dû gérer les difficiles cohabitations entre Salvatore Sirigu et Kevin Trapp puis entre ce dernier et Areola, Paris n'a donc pas hésité à se compliquer la tâche chez les gardiens. Mais l'opportunité d'enrôler une star de la dimension de Buffon a été plus forte que tout.