Football

Un derby est toujours chaud mais celui de Manchester entre United et City l'a été particulièrement ce dimanche. 

Selon les médias anglais, en effet, une grosse bagarre a éclaté après la victoire de City (1-2) sur la pelouse d'Old Trafford. La confrontation aurait été déclenchée par l'intervention de José Mourinho dans le vestiaire qui aurait demandé aux joueurs adverses de baisser leur musique. 


Le coach s'est apparemment querellé avec Ederson, le portier brésilien de City qui se tenait devant la porte du vestiaire. La presse anglaise explique qu'en portugais, Mourinho, suivi par certains de ses joueurs, aurait accusé Ederson d'avoir gagné du temps. En anglais, il lui aurait lancé: "Tu dois me montrer un putain de respect. Il est où le respect ?" Les choses se sont ensuite envenimées.

Des bouteilles ont été lancées, des coups de poing échangés. La police et les stewards ont dû intervenir pour séparer 20 joueurs et membres du staff des deux clubs. Mikel Arteta, l'un des assistants de Guardiola, a même fini la tête en sang après s'être fait taillader l'arcade sourcilière. Selon le Guardian, des rapports médicaux évoquent le fait qu'un autre membre du vestiaire des Citizens a dû être pris en charge médicalement.

Romelu Lukaku serait "très impliqué" dans la rixe, selon le Guardian.

Il a également été rapporté que Mourinho aurait été frappé par une bouteille en plastique vide et qu'on lui aurait jeté de l'eau et du lait.