Football

Vendredi, c’est un Guy Luzon très serein qui s’est présenté dans une salle de presse, pleine à craquer, de l’Académie rouche. Dans 24 heures, l’Israélien fera connaissance avec les playoffs 1.

"Ai-je hâte que cela commence ? J’attends le début depuis deux semaines et j’adopte la même attitude que d’habitude", précise Luzon. Lorsqu’un journaliste flamand, peu habitué au flegme de l’Israélien, demandait à ce dernier s’il était nerveux, Luzon s’étonnait. "Nerveux ? Pourquoi devrais-je l’être ? Parce que les PO1 commencent et parce qu’on reçoit Anderlecht ? Non, je ne suis pas nerveux. On doit juste profiter de ces moments."

Durant la semaine, Besnik Hasi a touché un mot sur la situation du Standard précisant que, pour le club Liégeois, la division des points par deux était un véritable coup dur.

"Tout d’abord, l’entraîneur d’Anderlecht peut penser ce qu’il veut. Moi, je suis persuadé qu’il aurait aimé être à notre place et donc de connaître ce coup dur comme il dit si bien."

En fonction du résultat du Club Bruges (qui jouait hier soir), les Rouches sont susceptibles de perdre leur première place. Une possibilité qui n’inquiète vraiment pas Guy Luzon.

"Notre classement après un match de PO1 n’est pas important. C’est à la fin de la compétition qu’il faut être en tête, pas maintenant."

Pour la première fois de la saison, à un jour du début des PO1 pour les siens, Guy Luzon semble afficher d’autres ambitions qu’une simple place sur le podium.

"Au début de la saison, tout le monde prédisait une saison compliquée pour le Standard voyant même ce dernier s’écrouler dans les premiers matches. Personne ne misait sur nous. Désormais, après 30 matches passés en tête, oui, l’objectif est bien le titre. Dire qu’on ne le vise pas, c’est avoir peur."

Ce dimanche, en cas de victoire, le Standard reléguerait les Mauves à huit unités.

"Ce ne serait pas une fin en soi", lance Luzon. "Les vainqueurs de cette première journée de PO1 ne seront pas forcément ceux de la 10e journée. Le chemin est très long."

De son adversaire, Guy Luzon n’en parle, comme d’habitude, que très peu. "Anderlecht reste sur une grosse performance contre Ostende. Ils ont des qualités mais ce qui m’importe, c’est mon équipe. J’espère qu’on assistera à un bon match."