Football

Avis de tempête au-dessus de la tête de Guy Luzon. L'Israélien est sur la sellette, surtout de l'avis de la Famille des Rouches, qui a demandé son licenciement via un communiqué. Luzon a donné son avis en conférence de presse.

"Je peux comprendre les supporters", a-t-il déclaré. "Ils ne prennent pas forcément en compte qu'on a changé la moitié de l'équipe et qu'on a eu des renforts tardifs ainsi que plusieurs blessures. Quand ils achètent leur abonnement, ils exigent de voir du beau jeu. Si j'étais supporter, j'agirais de la même façon qu'eux. Ils ne sont pas contents et je peux leur assurer qu'on a des qualités et qu'on met tout en œuvre pour relever le niveau et remonter dans le classement. Ils doutent de mes capacités? En football, quand cela ne va pas, il faut toujours un coupable. J'assume mes responsabilités. Je demande juste aux fans d'être derrière les joueurs qui en ont besoin".


La Famille des Rouches réclame la démission de Guy Luzon

Dans un communiqué, les membres du conseil d'administration de la "Famille des Rouches" réclamaient la tête de l’entraîneur du Standard de Liège, Guy Luzon. "Les doutes exprimés (dès son arrivée dans notre Club) sur les capacités et le manque d’expérience de notre coach Guy Luzon se révèlent exacts, il n’a pas la stature nécessaire pour entraîner un club du niveau du Standard et sa place n’est plus à la tête de notre équipe", est-il écrit dans ce texte. "Nous demandons au Président Duchâtelet d’en tirer les conclusions qui s’imposent et d’assumer pleinement sa responsabilité sur le choix qu’il avait posé en le propulsant à ce poste."

Les représentants des supporters déploraient également "un réel manque d’ambition où l’exigence des résultats financiers semble primer sur les résultats sportifs".

La Famille des Rouches critiquait ouvertement le président du club Roland Duchâtelet et plus particulièrement son mercato. "La façon dont notre dernier mercato a été mené par notre Président Roland Duchâtelet, nous semble être en parfaite adéquation avec cette nouvelle philosophie instaurée au sein du Club : donner la priorité à des recrutements aux coûts financiers limités avec des joueurs en fin de contrat, en prêt ou encore, issus de divisions inférieures."

Les supporters du Standard voulaient également le retour d'un directeur sportif. Ils se disent en effet "étonnés" du non-remplacement de Jean-François De Sart et de "la disparition éventuelle du poste de directeur sportif".

Pour rappel, le Standard de Liège est actuellement 11e du championnat avec 12 points. Surtout, le club wallon a la moins bonne défense de la Pro League avec 21 bus encaissés en 10 rencontres. "Des résultats qui en rappellent ceux de la saison 2012-2013 (13 pts sur 33) où l’entraîneur de l’époque, Ron Jans, fut contraint de faire ses valises", compare la famille des Rouches.