Hazard respectera le choix de Leekens

David De Myttenaere Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Football

Après son premier entraînement avec les Diables Rouges, hier après-midi, Eden Hazard a été très sollicité par les médias. Motif ? Notamment la guerre des mots qui a opposé, la semaine passée, le sélectionneur fédéral et son coach à Lille. En substance, Rudi Garcia avait dit que Georges Leekens devait être aveugle pour ne pas voir que le médian méritait mieux que le banc chez les Diables Rouges. "J’évite d’entrer dans la polémique. Il y a un coach qui me connaît bien, qui me voit tous les jours à l’entraînement et qui défend son joueur. Puis il y a un coach que je ne vois pas souvent", lâche tout de même Hazard. "Moi, je suis entre les deux. Je ne me prends pas la tête avec cela. Georges Leekens m’a dit que c’était oublié."

Auteur d’un doublé Coupe et championnat avec Lille, Eden Hazard a aussi raflé plusieurs récompenses individuelles. Il a été élu meilleur joueur de Ligue 1 et, hier, il a reçu l’Etoile d’or, décernée par "France Football" et qui récompense le joueur le plus régulier de la saison. "Cela fait plaisir, mais, si j’ai gagné ces récompenses individuelles, c’est aussi grâce au jeu collectif. Lille commence à devenir un grand club et je sais qu’en sélection, on en demande plus aux joueurs qui viennent de grands clubs. Je sais qu’on attend beaucoup de moi. A moi de répondre présent sur le terrain et d’être décisif, comme à Lille", commente le médian de 20 ans, qui, avec son nouveau statut, accepterait difficilement le banc. "Je serais déçu de ne pas débuter vendredi. Mais si je suis sur le banc, il faudra l’accepter. Ce sont les choix du coach. Il doit estimer que d’autres sont meilleurs que moi à ce poste."

Georges Leekens souligne en effet cette concurrence, plus grande en équipe nationale qu’à Lille. "Il est vrai que la concurrence est rude avec Moussa [Dembélé, qui est forfait, NdlR] et Nacer [Chadli]. Ils font tous les deux une bonne saison. Le coach dit qu’en équipe nationale ce sont tous des joueurs de niveau de Ligue des champions ? Lille va aussi en C1 donc on a le niveau."

Cette saison, le Brainois a pris une nouvelle dimension. "Je suis le même qu’en novembre. Mais je tournais peut-être moins bien. Au fil des mois, je suis devenu plus efficace. Mon club a grandi aussi. J’arrive ici en sachant qu’on attend beaucoup de moi. J’espère que le match de vendredi pourra servir de déclic. J’ai déjà joué pas mal de bons matches avec les Diables. Mais il me faut peut-être un match-référence. Pourquoi pas la Turquie ? C’est un match important, avec beaucoup de monde. J’espère être à la hauteur, comme je l’ai été dans des matches décisifs avec Lille, pour mettre tout le monde d’accord."

La Belgique est dans une spirale positive. "On reste sur deux victoires. A nous de continuer. Ce sera compliqué vendredi, comme cela l’a été là-bas, ou contre l’Allemagne, car la Turquie a une grosse équipe. Mais on a les moyens de prendre les trois points. Ce match ne sera pas décisif pour la qualif’, mais gagner nous permettrait de faire un pas en avant. Je n’ai pas envie d’attendre 2014. Je veux jouer l’Euro 2012, même si je sais que ce sera compliqué de se qualifier."

David De Myttenaere

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6