Football

Au micro de nos confrères de Radio 1, Herman Van Holsbeeck a évoqué les différents dossiers chauds.

Kums en défense : "Avec l’absence de Kara, il devait trouver des solutions pour limiter les dégâts derrière. Vous pouvez mettre toute la responsabilité sur le dos de Weiler mais nous continuons avec lui car il a beaucoup de qualités."

La relation Kums/Weiler : "Weiler est quelqu’un qui dit ce qu’il pense, surtout après un match. C’est un vrai Suisse : il est franc et il n’hésite pas à dire ce qu’il a sur le cœur. Kums a déjà connu de meilleures périodes mais on le soutient car nous savons que c’est un bon joueur. On ne va pas le laisser tomber."

L’avenir de Weiler : "Il reçoit énormément de critiques mais nous sommes à fond derrière lui. L’histoire avec Kums du week-end dernier (NdlR : il n’était pas du voyage au Bayern dans un premier temps) est sortie directement dans la presse. C’est le gros problème à Anderlecht : chaque décision apparaît dans les journaux. On cherche les taupes mais c’est un combat perdu d’avance. Weiler le vit mal car ça n’arrive jamais en Allemagne. Mais il va devoir apprendre à faire avec."