Football Le polyvalent camerounais prend de plus en plus de galon dans le onze de base liégeois.

Il se relève, semble vouloir courir vers son banc mais change finalement de direction et se dirige vers la tribune réservée aux supporters liégeois pour réaliser un salto. Sur la pelouse, Collins Fai a vécu l’une de ses plus belles émotions depuis son arrivée au Standard, en inscrivant, à Ostende, le but décisif dans la course aux playoffs et, en même temps, sa toute première réalisation professionnelle. Cette très belle reprise de volée lui a également permis d’entrer dans la lumière, deux ans après son arrivée, lui qui n’a jamais cherché à occuper le devant de la scène.

Aujourd’hui, l’international camerounais jouit d’un vrai statut en bord de Meuse, au point d’avoir repoussé Sébastien Pocognoli sur le banc. "Je vais même aller plus loin : selon moi, c’est l’un des joueurs les plus sous-estimés de la compétition belge. On n’en parle pas assez", explique Sébastien Siani, son équipier chez les Lions Indomptables.

(...)