Football

Le Cameroun de Hugo Broos a remporté la CAN 2017, la Coupe d'Afrique des Nations de football, en battant l'Egypte 2-1 en finale, dimanche à Libreville, au Gabon. Hugo Broos devient le premier entraîneur belge vainqueur de la CAN.

L'Egypte, avec le Mouscronnois Trezeguet dans le onze de base (il a été remplacé à la 65e), avaient ouvert le score par Mohamed Elneny d'un tir au premier poteau à la 22e minute.

Le Cameroun, où l'Ostendais Sébastien Siani et le Standarman Collins Fai, étaient titulaires, a égalisé à la 59e minute, sur un coup de tête de Nicolas Nkoulou.

La décision est tombée en fin de match, Vincent Aboubakar fixant le score à 2-1 à la 88e minute.


Les Lions indomptables enlèvent leur 5e Coupe d'Afrique des Nations, la première depuis 2002. Ils avaient auparavant été sacrés en 1984, 1988, 2000 et 2002.

Le Cameroun est maintenant à deux succès du record de victoires de l'Egypte, qui a remporté sept fois la CAN.

Hugo Broos est devenu le premier entraîneur belge vainqueur de la CAN. Il était le second coach belge à s'asseoir sur le banc d'une finale après Paul Put, qui avait été battu avec le Burkina Faso par le Nigeria (1-0) en finale de la CAN 2013.


Hugo Broos: "On a fait du bon travail"

"C'est vrai que lorsque je suis arrivé au Cameroun, j'ai dû changer des joueurs âgés, qui n'étaient plus motivés par la sélection. J'ai pris des joueurs plus jeunes. On a fait du bon travail. L'équipe n'est pas encore à son meilleur niveau. Je suis content pour les joueurs. Ce n'est pas un groupe de footballeurs, c'est un groupe d'amis", déclare Hugo Broos, qui a été vivement critiqué depuis son arrivée en février 2016. "Prendre une revanche sur des journalistes, c'est le plus stupide qu'un coach puisse faire. Je ne demande qu'une chose, j'espère que la presse camerounaise m'a compris: patience et correction. Je pense que notre relation est bien meilleure qu'il y a un an".

Avant l'arrivée de Broos, le Cameroun n'avait plus gagné de match en phase finale de la CAN depuis 2010.

Pour Hector Cuper, sélectionneur argentin de l'Egypte, c'est une nouvelle finale perdue. "Je veux d'abord féliciter le Cameroun. Je ne suis pas triste parce que j'ai encore perdu une finale. Je suis désolé pour les joueurs", déclare Cuper. "Je regrette seulement que nous n'ayons pas pu donner cette joie au peuple égyptien. Bon, je perds encore une finale... Je ne vais pas dire que je suis habitué, mais bon...", conclut l'Argentin, qui avait perdu deux finales de Ligue des champions avec Valence, et celle de la Coupe des coupes avec Majorque).