Football Le choix du rappeur Damso par l'Union belge pour composer l'hymne officiel des Diables rouges a fait polémique.

Viviane Teitelbaum, présidente du Conseil des femmes francophones, avait notamment critiqué ce choix dans un article de La Libre Belgique. "On choisit une personne qui tient des propos brutaux contre les femmes. Et voilà que l’on met en avant un personnage public qui lance des incitations à la drogue et à la violence. C’est incompréhensible."

Pierre Cornez, porte-parole de l'Union belge, avait défendu ce choix. "Damso est un artiste qui parle beaucoup aux jeunes et qui rencontre un franc succès. Par ailleurs, c’est quelqu’un qui est issu de l’immigration, ce qui est le cas également de beaucoup de nos joueurs. Voilà quelques-unes des raisons pour lesquelles notre choix s’est porté sur lui."

L'Union belge a affirmé qu'elle contrôlerait le message de la chanson. Damso a quant à lui réagi sur Instagram avec un montage. "Merci pour cette belle publicité les copains, là si j'annonce un album je peux battre Orelsan qui sait ?"