Football Le coach n’a pas encore aligné le même onze deux fois d’affilée en championnat.

Après la lourde et humiliante défaite à domicile face à Courtrai (0-3), Aleksandar Jankovic avait chamboulé son onze de base à Waasland-Beveren, avec six changements.

Titulaires contre le KVK, les nouveaux venus, Mladenovic, Luchkevych mais aussi Emond restaient à Liège. Laifis et Marin, eux, se retrouvaient sur le banc au même titre que Raman. À leur place, Jankovic offrait sa première titularisation à Danilo, et relançait Cissé, Goreux, Fiore, Edmilson Junior (de retour de blessure) et Sa.

Bien lui en a pris puisque ce sont les deux derniers cités qui ont permis au Standard de l’emporter, péniblement, 0-1 en supériorité numérique.

Des changements à répétition dans le onze ? Une habitude dans le chef d’Aleksandar Jankovic. Depuis son arrivée, le Serbe a déjà utilisé 32 joueurs, toutes compétitions confondues, dont 28 titulaires différents (Danilo étant le dernier en date avec sa titularisation à Waasland-Beveren dimanche dernier).

Cette saison, avant lui, Yannick Ferrera avait fait appel à 26 joueurs (pour 42 lors du défunt championnat), mais les arrivées de dernière minute lors du mercato estival ainsi que les récents transferts de l’hiver ont augmenté les statistiques.

Le noyau pléthorique de ces derniers mois ne favorisait donc pas l’instauration d’une certaine stabilité.

Depuis ses débuts, Jankovic n’a pas encore aligné le même onze de départ deux fois de suite en championnat. Le onze n’a été reconduit qu’à une reprise, c’était lors du succès 3-0 contre Eupen et la défaite 1-0 à l’Ajax, en Europa League.

À sa décharge, Aleksandar Jankovic n’a pas été épargné par les blessures et les suspensions, sans compter les départs de titulaires, Dossevi et Fai, à la Can.

À l’heure où le Standard aspire à une certaine stabilité à tous ses échelons, Aleksandar Jankovic, lui, est toujours en quête d’une stabilité au sein de son onze.

Dans le vestiaire liégeois, les nombreux changements du coach ne seraient pas toujours bien vus car ils ne favorisent pas l’équilibre du groupe.

Après avoir renoué avec la victoire à Beveren, Jankovic, qui a, entre-temps, récupéré Collins Fai, reconduira-t-il son onze victorieux contre La Gantoise ? Réponse dimanche à 14h30...