Football

"J’aimerais que mon adjoint soit nommé le plus vite possible", expliquait Dominique D’Onofrio dès après sa désignation à la tête de la formation liégeoise. "J’ai évidemment des noms en tête et l’un d’eux se détache. Mais je n’en dirai pas plus."

Ce nom, c’était celui de Jean-François de Sart. Déjà approché par le Standard l’été dernier (Laszlo Bölöni s’était opposé à sa venue, préférant garder Joachim Preto à ses côtés), le sélectionneur national des Espoirs avait été aperçu dans les bureaux de la direction liégeoise mercredi.

Les négociations avaient rapidement été menées et un accord aux termes duquel il deviendrait l’adjoint de Dominique D’Onofrio jusqu’à l’issue de la présente saison avait été trouvé. Le conditionnel restait toutefois de mise puisque cet accord nécessitait l’approbation de l’Union belge, cette nouvelle fonction entraînant un cumul avec son poste de sélectionneur "U21". Mais, dans la mesure où le Comité exécutif a déjà permis le cumul à Dick Advocaat (employé à temps plein à l’Union belge) et de Sart n’ayant qu’un contrat à temps partiel à la Fédération, rien ne semblait s’opposer à cette approbation. Effectivement.

Réuni hier, le Comité exécutif de l’Union belge s’est prononcé en faveur d’un cumul à la condition que Jean-François de Sart honore ses obligations vis-à-vis de la Fédération. "Cela a toujours été notre intention", commente Pierre François, le directeur général du Standard. "Nous accorderons à Jean-François le temps nécessaire qu’il doit consacrer aux Espoirs."

Et, vu que le nouveau "T2" des Rouches ne devra diriger qu’une seule rencontre U21 en mars, cela ne posera pas le moindre problème. Sélectionneur des Espoirs depuis 1999, Jean-François de Sart a qualifié les Diablotins pour la première fois de leur histoire pour le tour final des Euros 2002 et 2007 et a atteint la demi-finale des JO de Pékin en 2008. Sa nouvelle fonction constitue sa première expérience dans un staff de club. Une expérience qui a débuté hier.

Dès l’annonce de la décision du Comité exécutif, l’ex-joueur d’Anderlecht et du FC Liégeois a rejoint l’Académie où il a pris ses fonctions. Des fonctions qu’il assumera jusqu’à l’issue de la saison. Et plus si affinités ? "Nous analyserons la situation en temps voulu", conclut Pierre François.