Football

Après les rumeurs, place aux actes: le Standard a enclenché la vitesse supérieure pour régler la succession de Dominique D'Onofrio. La direction liégeoise a choisi Johan Boskamp. Les deux parties, qui s'étaient déjà vues il y a trois semaines (avant que Dominique D'Onofrio ne remette sa «démission») se sont rencontrées hier matin. «L'entretien de plus de deux heures a été très cordial», assurait Pierre François. «Il avait pour objet de vérifier si une collaboration entre le club et Johan Boskamp était envisageable compte tenu des critères de choix précédemment définis par Michel Preud'Homme.»

Le directeur technique avait annoncé qu'il n'irait pas débaucher un entraîneur sous contrat. Johan Boskamp était arrivé en fin de contrat à Stoke City (D 2 anglaise) et ne souhaitait pas prolonger son séjour en Angleterre. Le futur coach devait aussi avoir une forte personnalité pour tenir l'effectif rouche: avec Johan Boskamp, les Standardmen n'auront qu'à bien se tenir... Il semblait donc acquis, à la sortie de la réunion, que le Néerlandais serait effectivement l'heureux élu. Un deuxième rendez-vous est d'ailleurs prévu aujourd'hui à 15 h. Johan Boskamp s'y rendra en compagnie de son avocat pour finaliser les termes du contrat: le salaire, la durée, etc.

Le Néerlandais de 57 ans a déjà fait ses preuves dans notre championnat, tant comme joueur (Soulier d'Or 1975 avec le RWDM, international hollandais en 1978) que comme entraîneur (champion de Belgique avec Anderlecht en 1993, 1994 et 1995 et vainqueur de la Coupe de Belgique en 1994).

Après avoir coaché (en Belgique) Anderlecht, le Lierse, Beveren, La Gantoise et Genk, le Standard sera son premier club francophone. Pour les Liégeois, en revanche, Johan Boskamp sera le troisième entraîneur batave après Arie Haan (de 1991 à octobre 1994) et Aad De Mos (de juin 1997 à... novembre 1997).

Par ailleurs, le Standard va très probablement perdre Vedran Runje. Comme prévu, le gardien croate est allé passer des tests médicaux hier à Istanbul en vue de son passage au Besiktas. Les Liégeois toucheraient une indemnité de transfert d'un million d'euros. Son remplaçant ne sera finalement pas Michaël Cordier, en partance pour le Brussels. Du coup, la piste Bertrand Laquait s'est considérablement réchauffée. Hakim Bouchouari et Tony Sergeant pourraient signer dans les prochains jours.

© Les Sports 2006