Kevin et Eden, deux éclairs

Michel Dubois Publié le - Mis à jour le

Football

Envoyé spécial au Luxembourg

Une équipe belge expérimentale à partir de la ligne médiane a clôturé une année 2008 plutôt encourageante par un faux-pas à Luxembourg et un match nul (1-1).

Sous une pluie fine intermittente et dans une ambiance bien feutrée pour un match de gala - le stade Barthel n’accueillait même pas 5 000 personnes -, les Diables ont mené les débats avec application mais sans coup d’éclat.

Il fallut que Mirallas produisît un bel effort personnel rentrant sur son flanc droit et le ponctuât d’un remarquable tir croisé en foulée du gauche qui alla se loger dans l’angle du but de Joubert (0-1) pour attiser la première émotion.

Le Stéphanois signait là son 3e but d’international, le premier depuis septembre2007. Martens évoluait en soutien d’une ligne offensive composée de trois éléments.

Aligné dans l’entrejeu, Gillet pouvait composer avec Vanden Borre une paire "perforante". La première demi-heure s’était résumée à un tir d’Huysegems repoussé, à une reprise de Vermaelen sur un coup franc de Mirallas et à un autre coup franc "enveloppé" de Sonck détourné par le gardien. De l’autre côté, Proto avait "cueilli" une reprise de la tête de Strasser. Il allait se distinguer lui aussi à la 41e en détournant splendidement un coup franc dans l’angle de Peters.

Il fut moins heureux dès la reprise lorsque Mutsch, laissé libre par Vanden Borre, égalisa de près (1-1). Wagner aurait pu donner l’avance aux siens à la 51e mais il propulsa sa reprise de la tête au-dessus du but. Le match s’était animé. Vexés, les Diables se rebiffèrent.

À la 65e, Huysegems loupa la reprise facile d’un centre de Mirallas. Gillet l’imita peu après. Hazard avait relayé Sonck. Il faillit signer un exploit d’emblée. Il allait plaire jusqu’à la fin.

Michel Dubois

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM