Football

Nouvelle rechute du capitaine des Citizens.

Vincent Kompany a dû céder sa place à Gabriel Jésus après seulement 10 minutes de jeu mercredi soir face à Newcastle. “Malheureusement, il est encore blessé, comme ces trois dernières années”, regrettait son coach Pep Guardiola après cette rencontre remportée par le plus petit écart (0-1). "Nous devons attendre avant de connaître la gravité de la blessure", a ajouté l'Espagnol.


“Ça me brise le cœur parce que je sais combien il avait travaillé et combien il vit pour ça. Mais il n’arrêtera pas de se battre”, a directement réagi Carla Kompany sur Twitter après avoir vu son mari grimacer au moment de quitter la pelouse de St. James Park.


Les semaines s’enchaînent et se ressemblent. Kompany avait effectué son retour le 23 décembre contre Bournemouth (4-0) après avoir été remplacé le 10 décembre à la mi-temps du derby des Manchester's victime d'un problème musculaire.

A 31 ans, le défenseur bruxellois n'avait pu entrer en action qu'à neuf reprises cette saison pour Manchester City avant ce duel à Newcastle. Tracassé par les blessures depuis plusieurs années, Vincent Kompany en a déjà connu 39 depuis son arrivée en Premier League en 2008.

Cette saison, blessé après la rencontre entre la Belgique et Gibraltar (9-0) le 31 août dernier en qualifications pour la Coupe du monde, Vincent Kompany a été écarté des terrains pendant deux mois effectuant son retour à la mi-novembre sur la pelouse de Leicester alors que se profile précisément la Coupe du monde avec les Diables Rouges du 14 juin au 15 juillet en Russie.