Kouyate vers Arsenal ?

Publié le - Mis à jour le

Football

Rien n’est encore ficelé mais Cheikhou Kouyate pourrait bien devenir la bouée de sauvetage d’Anderlecht en pleins remous financiers. Car, en dépit des propos rassurants et des polis démentis, le Sporting a désormais besoin de combler la perte sèche que le "faux départ de Matías Suárez vient de lui infliger (soit onze millions d’euros partis en fumée).

Mbokani jugé irremplaçable, le seul joueur susceptible de renflouer les caisses anderlechtoises s’appelle désormais Cheikhou Kouyate. En apparence, le Sporting dispose d’ailleurs de l’embarras du choix puisque le Sénégalais, mis en vitrine par un beau parcours lors des Jeux olympiques croule désormais sous les offres, certes informelles, mais avancées. "Je reçois de nombreux coups de fil depuis les Jeux olympiques", confirmait hier Tedik Bekir chargé de veiller sur les intérêts du joueur. "Quasiment toute la Premier League, mais aussi des formations russes et turques. Pour l’instant, rien n’est encore vraiment concret, mais cela pourrait le devenir vers la fin du mercato."

Piste la plus chaude, Arsenal serait prêt à faire le forcing pour s’accorder les services de Kouyate. Les paramètres affectifs aidant (le Sénégalais n’a jamais caché que le club anglais constituerait le choix du cœur), les choses pourraient lentement se préciser. "Les clubs intéressés le voient encore comme médian, même s’ils savent qu’il sait aussi jouer en défense centrale", ajoute Bekir.

Un argument qui ne serait d’ailleurs pas pour déplaire à la direction anderlechtoise consciente que la valeur marchande du joueur ne ferait ainsi qu’augmenter (un milieu défensif était traditionnellement mieux noté sur le marché des transferts qu’un défenseur central). Reste que le prix fixé par le Sporting apparaît jusqu’ici aberrant aux yeux des clubs intéressés. Le jeu des enchères avec Arsenal ne fait sans doute que commencer.Christophe Franken et Thibaut Roland

Publicité clickBoxBanner