Football

Anderlecht officialise les changements.

Marc Coucke modifie donc l'organigramme du club. Suite à la reprise du club, le RSC Anderlecht a désigné le nouveau conseil d'administration qui le dirigera désormais.

Celui-ci est composé de Marc Coucke, président et administrateur délégué, Jo Van Biesbroeck, administrateur délégué et directeur général, Luc Devroe, administrateur délégué et directeur sportif, Michael Verschueren, administrateur délégué, Joris Ide, Claire Vanden Stock et Michael Schenck.

“Dans l’unité et la préservation des valeurs historiques, cette nouvelle équipe est très motivée à permettre à tous les supporters du RSCA de vivre à nouveau une belle période en mauve et blanc”, lançait le nouveau président Marc Coucke.

Van Holsbeeck out 

Le licenciement de Herman Van Holsbeeck a été officialisé par le club bruxellois : "Le Conseil d’Administration du RSC Anderlecht a décidé unanimement de mettre un terme à la collaboration avec le manager sportif Herman Van Holsbeeck. Le club s’abstient de tout autre commentaire."

Devroe in

Luc Devroe succède donc à Herman Van Holsbeeck. Anderlecht a également officialisé cette décision sur son site web: "Le RSC Anderlecht a décidé d'engager Luc Devroe comme nouveau directeur sportif. Il va immédiatement se mettre au travail chez les Mauve et Blanc.

Luc Devroe (52 ans) est né à Bruxelles et il a grandi à Strombeek-Bever, Harelbeke et Courtrai. Durant sa carrière active, il fut gardien de but au KFC Strombeek, au KRC Harelbeke (où il devint aussi international chez les jeunes et évolua notamment aux côtés de Marc Degryse, Guy Marchoul, Stephane Demol, Luc Nilis et Frank Van Himst), au Club Brugeois, au Sint-Niklase SK et au KV Oostende. Luc Devroe est depuis longtemps déjà considéré comme l'un des plus grands candidats pour venir renforcer la gestion sportive du RSC Anderlecht. "Tout petit, mon papa m’emmenait déjà voir les matches des quatre clubs bruxellois, je venais donc régulièrement au Parc Astrid et j’ai commencé à suivre le RSCA avec beaucoup de respect", expliquait-il. "Je suis également fier de pouvoir diriger la cellule sportive du plus grand club du Royaume. Je suis aussi fier de ce que j’ai pu réaliser au Club Brugge, au KSV Roeselare et au KV Oostende, étant donné que nous avons quand même atteint la scène européenne avec ces deux dernières formations. Cette expérience me sera utile pour tout ce que nous voulons réaliser ici chez les Mauve et Blanc."

Au sein de ses clubs précédents, Luc Devroe fut notamment responsable de beaux transferts tels que ceux de Ronald Vargas, Antolin Alcaraz, Ivan Perisic, Landry Dimata et Thomas Meunier. Il a acquis la réputation d’être un travailleur acharné, qui se consacre à 100% au football et qui aime investir dans les jeunes talents de son propre pays. "Nous devons viser une double occupation des postes, de préférence avec de jeunes joueurs, qui seront si possible de nationalité belge", lançait-il afin de préciser sa vision sportive. "Quand nous transférons un joueur, il doit toujours constituer une plus-value directe ou potentielle pour notre équipe. J’attache beaucoup d’importance au scouting, tandis que la formation des jeunes restera elle aussi notre grande priorité. De cette manière, l’identité de la maison anderlechtoise doit être préservée et nous devrions aussi parvenir à atteindre nos objectifs sportifs."

Luc Devroe n’est naturellement pas un inconnu pour Marc Coucke. À la côte belge, il formait déjà un excellent tandem avec ‘son’ président. Ensemble, ils ont réussi à décrocher la première qualification du KV Oostende pour une compétition continentale. Cette collaboration réussie pourra donc désormais être pérennisée au Parc Astrid. "Il va de soi que le président et moi-même nous connaissons extrêmement bien. Je sais comment il fonctionne et inversément. Après toutes ces années, un respect mutuel indestructible s'est développé entre nous"."