Football

L’équipe de Dick Advocaat prend forme. "A plusieurs positions, j’ai tranché, affirmait le Néerlandais, après avoir vu ses joueurs pendant quatre matches. Il ne me reste plus que quelques décisions à prendre." Selon nous, sept positions de son 4-3-3 ont trouvé preneurs. Surtout, son compartiment défensif est prêt pour mener le combat qui attend les Diables Rouges.

1Gillet au but. Il n’a pas eu beaucoup de travail, mais il a tout fait à la perfection. "On ne peut nier le gardien le moins passé d’Italie", ajoute Advocaat. On craint pour Bailly qu’il ne soit que numéro 2 dans la future hiérarchie.

2De Roover, arrière droit. Bon face à la Hongrie, raisonnable face au Qatar, il a marqué plus de points que Swerts alors que Vanden Borre n’a jamais été repris sous Advocaat. "Il est plus calme balle au pied", constate le sélectionneur.

3Van Buyten, défenseur central (1). Selon le Bayern, il est dans la forme de sa vie. Advocaat, lui aussi, l’a complimenté. Enfin, il réalise des sans-faute en équipe nationale. Kompany aurait pu brouiller les pistes mais

4Lombaerts, défenseur central (2). Il a saisi sa chance, et le bon match de Vermaelen dans l’axe du terrain à Sedan n’y changera rien.

5Thomas Vermaelen, arrière gauche. C’est contre son goût, et il est sans doute moins productif que dans l’axe, mais le capitaine est la meilleure solution à gauche. Deschacht ne peut pas le menacer.

6Vertonghen, médian défensif. Il doit à nouveau s’habituer à ce poste, mais il récupère tellement de ballons et il a une si bonne passe et un si bon tir qu’Advocaat ne peut se passer de lui. Même quand Defour sera de retour.

7Fellaini au numéro 10. Advocaat a trouvé la solution pour la position derrière le centre-avant. Fellaini est bien plus dangereux que Dembélé et c’est la position qu’il occupe à Everton.