L'Espagne pour un triplé

AFP Publié le - Mis à jour le

Football

L'Espagne, tenante du titre, s'est qualifiée pour la finale de l'Euro-2012 en éliminant le Portugal 4 tirs au but à 2 (0-0 a.p.), au terme d'une rencontre peu spectaculaire, mercredi à Donetsk, en demi-finale.

Le tir au but de Cesc Fabregas a donné la qualification aux Espagnols après les échecs de Bruno Alvès et de Joao Moutinho et malgré l'échec inaugural de Xabi Alonso.

En finale, dimanche à Kiev, face au vainqueur de l'autre demi-finale opposant l'Allemagne à l'Italie, jeudi à Varsovie, l'Espagne tentera d'écrire une page d'histoire du football, en réalisant un triplé inédit Euro-Mondial-Euro.

La Roja, en participant à sa troisième grande finale d'affilée, égale dans les annales la RFA, seule nation à avoir aligné 3 finales de rang, en l'espace de quatre ans, entre 1972 et 1976.

Le Portugal échoue lui pour la troisième fois en demi-finale d'un Euro après ses défaites de 1984 et 2000.

Après 90 minutes peu spectaculaires et légèrement à l'avantage des co-équipiers de Cristiano Ronaldo à l'image de ce tir du Madrilène à ras du poteau de Casillas (31), l'Espagne s'est réveillée en prolongation.

Les joueurs de Vicente Del Bosque ont même cru trouver l'ouverture quand à la 104e minute, sur un superbe travail d'Alba côté gauche, Iniesta idéalement servi au point de penalty, a vu son tir détourné par Rui Patricio.

Trop isolé dans le collectif portugais, Ronaldo n'a lui pas su faire la décision.

Désigné cinquième tireur lors de la séance de tirs au but, il n'a même pu tirer le sien à cause des échecs de Moutinho et Alvès.

Publicité clickBoxBanner