L'Espagne se heurte à une séduisante Italie

Vincent Lothaire Publié le - Mis à jour le

Football

L'Espagne, championne d'Europe en titre, a été contrainte au match nul 1 à 1 (mi-temps: 0-0) par une séduisante équipe d'Italie, pour son entrée en lice dans l'Euro-2012, dimanche à Gdansk, dans un spectaculaire match comptant pour le groupe C.

Di Natale, entré en jeu cinq minutes auparavant à la place de Balotelli, qui venait de gâcher une énorme opportunité, a ouvert le score pour les Italiens (61e). Servi dans la profondeur par Pirlo, il a trompé Casillas d'un puissant tir croisé.

Trois minutes plus tard, Fabregas, titulaire surprise dans l'axe de l'attaque espagnole, a égalisé devançant Buffon, admirablement servi par une passe de l'extérieur du gauche de Silva (64e).

Torres, qui a ensuite remplacé le Catalan buteur, a par deux fois manqué d'offrir la victoire aux siens. Il a d'abord échoué à dribbler un Buffon aux aguets (75e), avant de manquer le cadre sur un lob en très bonne position (85e). Entre-temps Di Natale avait lui vu sa reprise en extension passer de peu à côté des buts espagnols (77e).

La première période avait également été fertile en occasions de but, notamment côté italien avec un Cassano omniprésent, qui a provoqué un coup franc exécuté par Pirlo, bien repoussé par Casillas (13e). Le gardien espagnol a encore été décisif en stoppant une tête de Thiago Motta juste avant la pause.

Les Espagnols, fidèles à leur jeu fait de petites passes, s'étaient eux souvent infiltrés dans la surface des Azzuris, sous l'impulsion d'un Iniesta très incisif, mais parvenir à solliciter Buffon, bien protégé par sa défense à cinq. L'Espagne tentera d'ouvrir son compteur victoire contre l'Eire jeudi à Gdansk, tout comme l'Italie face à la Croatie le même jour à Poznan.

Publicité clickBoxBanner