Football

"On est tombés sur une très bonne équipe, qui a eu plus la maîtrise", a reconnu le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps après la victoire de son équipe sur la Belgique, mardi, en demi-finale de la Coupe du monde de football. "On lui a fait mal par moments, on aurait pu lui faire plus mal avec plus de justesse technique. Question mental, solidarité, mon équipe a encore démontré tout ce qu'elle avait de bon dans ce domaine-là

"La défense a été excellente. Le rôle d'Olivier Giroud et d'Antoine Griezmann ce (mardi) soir a été très important. On a été obligé de défendre bas, très bas par moments parce que la Belgique a de la qualité technique. La base, c'était de ne pas leur laisser d'espace, parce qu'ils ont foudroyé tout le monde, même le Brésil", a analysé Deschamps.

Deschamps a fortement apprécié la prestation de Pogba. "Tous les joueurs sont à ressortir, mais c'est vrai que Paul a été monstrueux. Il a été très efficace sur le plan défensif. Martinez lui avait mis Fellaini, forcément il avait moins de liberté avec le ballon, mais il a eu très peu de déchet. Lui qui est plutôt un créatif, il a été très performant dans la récupération et le duel. Paul a pris beaucoup de poids dans l'équipe, c'est un des leaders, il assume. Ce qu'il fait sur le terrain ne peut que le rendre plus légitime dans le groupe."

Selon le sélectionneur, ses 'Bleus' peuvent encore progresser. "J'ai une équipe très jeune, elle a une marge de progression importante. Les joueurs qui sont ici sont censés être encore plus forts dans deux, quatre ans. Aujourd'hui ils sont déjà compétitifs. On ne fait pas tout bien, mais je suis très fier d'eux, de l'état d'esprit. Au haut niveau ce n'est pas ça qui fait marquer des buts, mais avec un tel état d'esprit, on peut renverser des montagnes, c'est ce qu'on a fait jusqu'à maintenant."