Football

ÉCLAIRAGE

La Coupe d'Afrique des Nations (CAN) débute ce samedi par le match d'ouverture entre le Mali (pays organisateur) et le Libéria. Cette compétition qui se déroule tous les deux ans, très peu médiatisée dans nos contrées, prend cependant de plus en plus d'importance au niveau de ce continent. A tel point que la Fédération africaine de football (CAF) a demandé que les résultats de la CAN 2006 servent directement de qualification à la coupe du monde 2006. Les quatre demi-finalistes de la CAN 2006, plus une autre équipe dont le mode de qualification reste à déterminer, disputeront ainsi la Coupe du monde en Allemagne.Ce choix paraissait inéluctable. En effet, vu le nombre sans cesse croissant de joueurs Africains évoluant dans les clubs européens, ces derniers commençaient à voir d'un mauvais oeil les départs incessants de leurs perles noires dans leur pays d'origine, que ce soit pour un match de qualification pour le Mondial, un stage de préparation, une rencontre amicale ou cette fameuse CAN.

En attendant, la 19e journée du championnat belge sera quelque peu perturbée par cette compétition au Mali. Comme le règlement de l'Union Belge l'y autorisait, le Standard, actuellement coleader avec les Brugeois, a en effet demandé le report de son match au GBA, vu l'absence de plus de trois joueurs présélectionnés. Soit notamment les Nigérians Afolabi et Okpara, l'Egyptien El Yamani et Le Ghanéen George Blay, seul ce dernier participant avec son pays à la phase finale. L'avenir dira si cette décision était ou non judicieuse, alors que le Standard respire pour l'instant la grande forme (6-0 contre Charleroi, rappelons-le...), alors que les Anversois restaient sur un partage en terre louviéroise.

Les Brugeois ne se posent en tout cas pas ce genre de questions, et affronteront dimanche au grand complet Lokeren. Des Waeslandiens qui comptent dans leurs rangs toute une série de seconds couteaux participant à la CAN. Soit l'Ivoirien Mamadou Coulilabi et les Congolais Papy Kimoto et Singa Manzangala.

D'autres clubs Belges ont décidé de jouer, malgré un noyau décimé par ces nombreuses absences. C'est le cas de Genk, qui devra se passer des services de l'Ivoirien Zokora, du Marocain Roumani et de leur buteur Burkinabais Dagano pour accueillir l'Antwerp. Excusez du peu!

La Gantoise sera quant à elle privée de l'Egyptien Hosny, de l'Algérien Kraouche et du Togolais Oyawolé pour affronter Mouscron, transcendé par le retour de leur enfant prodige Mbo Mpenza.Anderlecht enfin, le 5e larron dans la course au titre, aura à coeur de se montrer digne de feu Jean Dockx aux dépens de La Louvière. L'absence de l'Ivoirien Dindane devrait passer inaperçue, vu le retour à l'avant-plan de Jestrovic. A ce niveau, la CAN devrait ainsi plutôt jouer un mauvais tour à Aruna, qui aura toutes les peines du monde à retrouver une place de titulaire dans un mois.

A noter enfin que les Zèbres de Charleroi tenteront contre le RWDM de se faire partiellement pardonner l'affront de Sclessin. En cas d'échec, la crise se fera réellement sentir autour du stade du Pays de Charleroi...

L'Algérien Nasredine Kraouche (La Gantoise) et le Ghanéen George Blay (Standard), deux des 17 joueurs de notre championnat participant finalement à la CAN.

{CREDIT PHOTO}PHOTO NEWS

© La Libre Belgique 2001