Football

L'édition 2026 de la Coupe du monde de football, la première à 48 équipes, sera organisée aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique. La candidature baptisée 'United 2026' a été préférée à celle du Maroc lors du vote effectué par les délégués des pays-membres de la Fédération internationale de football (FIFA) à l'occasion du 68e congrès de l'instance, mercredi, à Moscou. Le ticket USA/Canada/Mexique a reçu 134 votes contre 65 pour le Maroc.

C'est la première fois qu'un Mondial se tiendra dans trois pays. Jusqu'ici, seule l'édition 2002, organisée conjointement par la Corée du Sud et le Japon, avait impliqué plusieurs pays.

Le Mexique a déjà accueilli la Coupe du monde en 1970 et en 1986. La première avait vu la victoire du Brésil de Pelé, la seconde de l'Argentine de Diego Maradona. Mexico 86 rappelle d'excellents souvenirs aux Belges grâce au formidable parcours, terminé en demi-finale, des Diables Rouges.

Les Etats-Unis ont eux organisé l'édition 1994. Le Brésil l'avait emporté aux tirs au but sur l'Italie.

Il s'agira d'une grande première pour le Canada.

Le ticket Etats-Unis/Canada/Mexique faisait figure de grand favori. La candidature disposait de nombreux atouts, à commencer par les stades, qui de l'emblématique stade Azteca de Mexico au moderne AT&T Stadium de Dallas (92.467 places), promettent d'attirer un public record. Les organisateurs ont promis "la Coupe du monde la plus lucrative de l'histoire" avec 14 milliards de dollars de recettes grâce notamment à la vente de 5,8 millions de billets, pour une moyenne de 72,500 spectateurs par match.

Cette Coupe du monde sera la première à 48 équipes. Elles seront réparties en 16 groupes de 3. Les deux premiers de chaque groupe accèderont au tour suivant. Selon le projet de 'United 2026', 60 rencontres seront organisés aux Etats-unis, 10 au Mexique et 10 au Canada. L'Oncle Sam accueillera également tous les matches à partir des quarts de finale.

La candidature prévoit d'organiser un match dans chaque pays au premier jour de compétition, avec le principal match d'ouverture à Mexico ou Los Angeles. Selon le livret de candidature, la finale se tiendrait au MetLife Stadium, antre des équipes NFL des New York Jets et New York Giants à East Rutherford dans le New Jersey, et les demi-finales à l'AT&T Stadium de Dallas et au Mercedes-Benz Stadium d'Atlanta. Un total de 23 enceintes sportives - trois au Mexique, trois au Canada et dix-sept aux USA - figurent sur la "short list" des organisateurs.

C'est le cinquième échec du Maroc dans la course à l'organisation du Mondial, après les revers de 1994, 1998, 2006 et 2010.

Trump se félicite de l'attribution du Mondial au trio américain

Le président des Etats-Unis Donald Trump a salué mercredi l'attribution du Mondial 2026 de football au trio nord-américain Etats-Unis-Mexique-Canada. "Les Etats-Unis, avec le Mexique et le Canada, viennent d'avoir la Coupe du monde. Félicitations - On a beaucoup travaillé pour ça", a-t-il dit sur Twitter. Le président américain avait pris très fermement position en faveur de la candidature nord-américaine, allant même jusqu'à menacer les pays qui ne l'appuieraient pas.

Paradoxalement, cette victoire du trio nord-américain au détriment de la candidature du Maroc intervient à un moment de grande tension politique entre ses membres.

Les Etats-Unis et le Canada traversent une crise sans précédent dans leurs relations après un sommet du G7 calamiteux le week-end dernier à la Malbaie, au Québec. Donald Trump s'en est pris très violemment au Premier ministre canadien Justin Trudeau qu'il a qualifié de "malhonnête et faible" alors que les désaccords sur le commerce plombent la relation entre les deux pays. Le président américain s'en prend également régulièrement au Mexique sur le commerce et sur l'immigration.

© AFP