Football

La France est la première nation à se qualifier pour les demi-finales de la Coupe du monde 2018 de football. Les Français de Didier Deschamps ont battu l'Uruguay 0-2 (mi-temps: 0-1) en quarts de finale à Nijni Novgorod, vendredi en Russie.

La France jouera contre le vainqueur de Brésil-Belgique en demi-finales mardi à Saint-Pétersbourg. A Kazan, vendredi à 20h00, les Diables Rouges ont rendez-vous avec la Seleçao dans le deuxième quart de finale au programme, pour tenter de créer l'exploit et se hisser dans le dernier carré d'une Coupe du monde, comme en 1986 lors du Mondial au Mexique.

La première grosse info de la rencontre concernait le forfait d'Edinson Cavani, touché au mollet contre le Portugal en 8es de finale, et remplacé par Cristhian Stuani aux côtés de Luis Suarez en attaque.

Didier Deschamps avait lui choisi Corentin Tolisso à la place de Blaise Matuidi, suspendu. C'est la France qui ouvrait la marque à la 40e minute sur le premier envoi cadré. Un coup franc d'Antoine Griezmann était dévié, d'une tête décroisée, dans le but uruguayen par Raphaël Varane qui déflorait le score pour les Bleus (1-0).

Seul Vecino avait réussi le premier tir cadré (36e) de cette première période physique. Il a fallu un gros arrêt d'Hugo Lloris sur une tête de Martin Caceres (44e) pour empêcher l'égalisation uruguayenne avant la mi-temps (0-1).

Le match basculait dès l'heure de jeu. Antoine Griezmann tentait sa chance de loin et Fernando Muslera, le gardien uruguayen, pour sa 102e sélection, perturbé par la trajectoire, laissait filer le ballon entre ses mains (0-2). Griezmann, élu 'Homme du match' devenait ainsi le premier Français à inscrire un but (de plein jeu) dans trois Coupe du monde différentes.

L'Uruguay, qui n'avait encaissé qu'un seul but avant ce quart de finale dans cette Coupe du monde, était KO et ne parvenait plus à réagir laissant le champ libre aux Bleus. La France rejoint ainsi le dernier de la Coupe du monde pour la première fois depuis 2006 et pour la sixième fois de son histoire.

REVIVEZ NOTRE DIRECT COMMENTE