La Gantoise laisse la crise au Standard (1-2)

Rédaction web Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Football

Les deux équipes et particulièrement La Gantoise étaient sous pression avant ce match. Au coup de sifflet final, on a poussé un ouf de soulagement du côté des Buffalos, tandis que du côté Rouche la crise s'installe petit à petit.

Pour ce match, Ron Jans n'avait pas procédé à beaucoup de changements par rapport à l'équipe défaite dimanche passé au Beerschot. Pocognoli retrouvait sa place au back gauche et reléguait Fryers sur le banc. Du côté gantois, Trond Sollied renforçait son entrejeu en y plaçant en pare-choc son capitaine César Arzo.

Le Standard a pris l'avance dans ce match dès la 25e minute. Un débordement d'Ezekiel était repoussé de façon maladroite par Cendros sur le poteau de Padt. Le ballon revenait dans les pieds de Yoni Buyens qui ne se faisait pas prier pour expédier le cuir au fond des filets.

Alors que les gantois peinaient à porter le danger devant Kawashima, ils allaient pourtant égaliser à trois minutes de la pause. Un centre de la droite d'Mboyo trouvait Soumahoro dont la reprise en aile de pigeon du gauche était déviée par le genou de Jelle Van Damme au fond des filets liégeois. La pause était atteinte sur ce score de parité.

La deuxième période reprenait de la plus mauvaise des manières pour les rouches qui se retrouvaient réduits à dix après l'exclusion d'Imoh Ezkiel (48e). L'attaquant rouche expédiait un coup de coude en direction du visage de Rafinha et était logiquement exclu, même si le défenseur Brésilien n'avait pas été touche et en avait rajouté une couche.

Les Gantois n'allaient pas tardé à profiter de leur infériorité numérique. Peu avant l'heure de jeu, César Arzo avait tout son temps pour tenter une frappe lointaine. Celle-ci, malencontreusement déviée par Buyens, prenait l'infortuné Kawashima à contre-pied.

En fin de match, Ron Jans tentait le tout pour le tout en lançant Dudu Biton et Mishy Batshuayi dans la rencontre, mais les Rouches ne pourront recoller au score. Les Buffalos, pour leur part, n'ont pas été en mesure de concrétiser leur contre-attaques.

La Gantoise se déplaçait avec une énorme pression à Sclessin, les joueurs et l'entraineur ayant été sévèrement recadrés par leurs dirigeants suite à leur défaite contre le FC Malines (0-2). Grâce à ce résultat, les Buffalos respirent et laissent la pression aux standarmen qui subissent leur troisième défaite consécutive. La semaine s'annonce difficile pour Ron Jans et ses troupes.

Avant la suite de cette 8e journée qui aura lieu ce samedi, La Gantoise dépasse provisoirement Anderlecht et Zulte Waregem au classement et occupe la seconde place avec 14 points. Le Standard stagne à la septième position avec seulement 10 unités.

Publicité clickBoxBanner