Football La Louvière, qui disputait la première finale de son histoire, n'a pas manqué l'occasion d'inscrire son nom au palmarès de l'épreuve, en remportant la 48-ème édition, 3-1 contre Saint-Trond (mi-temps: 2-0), dimanche après-midi au Stade Roi Baudouin.

La Louvière a ouvert le score grâce à une percée de l'attaquant nigérian Manaseh Ishiaku, qui a été jusqu'au bout de son action victorieuse, à la 28e minute. Les chiffres ont été doublés à la 36e par Georges Arts, au prix d'une impeccable reprise de volée à l'entrée du grand rectangle. Un but trudonnaire (Bram Vangeel) a été refusé par l'arbitre Verbist sur la phase suivante.

La 2e mi-temps a forcément été à l'avantage du STVV, mais La Louvière, cataloguée équipe à vocation défensive, a alors prouvé qu'elle était effectivement en mesure de soutenir les sièges les plus agressifs, avec notamment un brillant Van Steenberghe comme ultime rempart. Ce qui ne fut (presque) plus nécessaire au cours du dernier quart d'heure, après le 3e but réussi en contre par Ishiaku à la 75e.

Même si Kris Buvens, entré au jeu 12 minutes plus tôt, sauva l'honneur des Canaris, mangés par les Loups, à la 86e...

La Louvière, matricule 93, succède ainsi au FC Brugeois, qui l'avait emporté 3-1 contre Mouscron l'an dernier. Saint-Trond avait alors échoué contre l'Excel en 1/2 finale (3-0 et 2-2), tandis que la Louvière avait disparu au stade précédent contre Lokeren (0-2).

Saint-Trond avait déjà perdu une finale, 1-2 après prolongations contre le Beerschot, en 1971. Il jouera la Coupe Intertoto avec le Lierse.

La Coupe de Belgique n'avait plus trôné en Wallonie depuis 1993 (Standard 2 - RSC Charleroi 0) et c'est, pour resté confiner dans le Hainaut, la deuxième fois qu'un club hennuyer remporte la Coupe de Belgique après ... le Racing Tournai en 1956 (vainqueur du CS Verviers 2 à 1).

Le libero des Loups, Domenico Olivieri, avait en revanche déjà brandi le trophée avec Genk en 1998 (4-0 contre le FC Brugeois) et 2000 (4-1 contre le Standard). Agé de 34 ans (16-10-1968), il disputait dimanche le dernier match de sa carrière professionnelle. Ce qui n'était pas le cas de son adversaire Danny Boffin, qui fêtera ses 38 ans le 10 juillet...