Football

Voici la réaction de certains médias anglais, tunisiens et panaméens après le tirage au sort du groupe G.

Du côté des médias d'outre-Manche, ce tirage satisfait clairement les observateurs. C'est le cas du tabloïd The Sun selon lequel "Gareth Southgate pouvait difficilement espérer un meilleur tirage." Après les rencontres face à la Tunisie et au Panama, le sélectionneur et ses sbires "doivent avoir garanti leur qualification avant d'affronter la Belgique en finale" du groupe.

Selon le Sun, l'Angleterre a la possibilité de se qualifier pour les quarts de finale. "Il y avait des adversaires bien pire à affronter que le Japon, la Pologne, la Colombie ou le Sénégal."

Selon le Guardian, les Three Lions devraient également se qualifier après avoir hérité "d'un groupe relativement facile."

"La Belgique devrait fournir un test compliqué compte tenu de la force de leur équipe avec Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Thibaut Courtois". Selon le quotidien de référence, le tirage aurait pu être pire si les Anglais avaient hérité de "la France, l'Argentine, le Brésil ou l'Allemagne."

Enfin, dans la même veine, le Telegraph pense que la situation "aurait pu être beaucoup plus compliquée" pour l'équipe de Southgate en rappelant notamment que l'Angleterre "n'a perdu qu'un de ses vingt-et-un matchs internationaux face à la Belgique". C'était en 1936...

Du côté des médias tunisiens, le Huffington Post Tunisie estime que pour les Aigles de Carthage, le tirage est "assez compliqué" même si "ça aurait pu être pire".

Le site Afrik-foot.com pense au contraire que la Tunisie "n'a pas été vernie" affirmant qu'il faudrait "un exploit à Wahbi Khazri et ses coéquipiers pour passer."

La presse panaméenne ne fait pas franchement la maligne ce vendredi. Mi Diario qualifie l'Angleterre et la Belgique de "géants". Dia a dia parle du "grand défi" qui attend les joueurs d'Hernán Darío Gómez. 

Le site Panama America rappelle que le Panama, pour sa première participation à un Mondial, devra affronter une équipe championne du monde (Ndlr: l'Angleterre en 66) et un "sérieux prétendant" à un futur titre: la Belgique.