Football

En pleine expansion, la colonie belge de Ligue 1 va compter dans les prochaines heures un nouveau pensionnaire de choix. Laurent Ciman va rejoindre Dijon où un contrat de deux ans (plus une autre année en option) l’attend.

L’intérêt très prononcé de l’Antwerp n’a pas suffi, le défenseur va s’engager dans un club qui le suit depuis trois ans et qui avait déjà tenté de l’attirer il y a deux ans. En vain.

À l’époque, les dirigeants de l’Impact Montréal ne voulaient pas se séparer de leur joueur. Ceux de Los Angeles se sont montrés plus compréhensifs.

"Pourtant, ils n’avaient aucune raison de le vendre. Que ce soit financièrement car ils n’ont pas besoin d’argent ou sportivement car Lolo reste leur capitaine, mais ils ont agi avec beaucoup de classe", nous précise son conseiller Bakary Soumaré. "Ils ont accepté sa volonté de relever un nouveau challenge."

Qui s’annonce comme l’un des plus relevés de la carrière de Ciman qui s’est entraîné ce lundi à Los Angeles et va prendre dans les prochaines heures l’avion pour débuter sa nouvelle vie.

À 33 ans, le voilà promis à évoluer dans une équipe joueuse qu’a rejoint cet été Yoann Gourcuff, au sein d’un championnat majeur, avec des affiches de choix. Le tout avec dans un coin de sa tête la volonté affirmée de poursuivre sa carrière internationale : très marqué par sa non-participation à la Coupe du Monde, le Diable aux vingt sélections a pour objectif l’Euro 2020.