Football Pour une fois, Eden Hazard a peut-être tort et tant mieux. Il a aussi évoqué son avenir : "Le Real Madrid, ça fait rêver tout le monde".

Avant cette affiche si particulière pour Eden Hazard, tout le monde attendait quelques mots de sa part. Il s’est finalement exprimé au micro de BeIN Sports et dans la deuxième partie de son interview, il a évoqué le Ballon d’Or et la suite de sa carrière. Morceaux choisis.

Ce qu’il dit sur le Ballon d’Or : "Cette année, il sera encore pour Ronaldo ou Messi. Même avec une élimination en huitième ! Je me souviens d’années où Ribery ou Sneijder avaient tout gagné en club mais sans remporter le Ballon d’Or. Idem pour Iniesta. Griezmann a été très bon et il a fini troisième. Le Ballon d’Or est pour Ronaldo et Messi, c’est comme ça. On va attendre qu’ils arrêtent pour en gratter un ou deux. Pas moi, personnellement, mais d’autres joueurs…"

Ce que l’on en pense : Eden a bien raison de ne pas se déclarer ouvertement candidat. Le moment serait mal choisi. Mais s’il y a une année où Ronaldo et Messi peuvent être détrônés, c’est bien celle-ci ! Les derniers matches de ce Mondial, et tout particulièrement la finale, pourraient jouer un rôle décisif. On pourrait même rêver à un Ballon d’Or belge. Kevin De Bruyne a été le meilleur en Angleterre cette saison, avec Salah, alors s’il gagne le Mondial, pourquoi pas ? Eden a lui-même une chance, à supposer qu’il soit l’homme de la finale.

Ce qu’il dit sur son avenir : "Maintenant, je ne pense qu’à la Coupe du Monde. Pour le reste, ça parle beaucoup, on attend de voir ce qui va se passer. Le coach restera-t-il ? Je ne sais pas… Mon avenir ne dépend pas du futur de Conte mais ça va entrer en ligne de compte, c’est sûr. Il me reste deux ans de contrat à Chelsea et pour l’instant, personne ne veut m’acheter. Moi, comme je l’ai répété cent fois, je suis très bien dans ce club. Même sans la Ligue des Champions."

Ce que l’on en pense : Ce qu’il dit sur Conte est un euphémisme. Il semble impensable que les deux hommes continuent à travailler ensemble, surtout après les tâches ingrates que l’Italien a parfois confiées au Diable. Chelsea espère mettre Conte dehors pour faire venir Sari mais c’est un dossier très délicat. L’avenir d’Eden y est lié.

Ce qu’il dit du Real et de Zidane : "Le Real Madrid me fait-il moins rêver sans lui ? C’est un coach spécial. Mais le Real Madrid, ça fait rêver tout le monde. Zidane ou pas Zidane, le maillot blanc est spécial. Mais Le maillot bleu me va bien."

Ce que l’on en pense : Malgré le respect mutuel entre eux, le départ de Zidane ne change pas fondamentalement la donne pour Eden Hazard. Il fait bien comprendre qu’une offre du Real Madrid, ça ne se refuserait pas. Le transfert de plus en plus probable de Ronaldo à la Juventus entraînerait un jeu de chaises musicales qui pourrait profiter aux Diables. Mais d’abord, Eden doit encore briller pendant 180 minutes (au moins) en Russie.