Football

EL SALER Tout comme celle de Soderström lui avait offert une titularisation à l'Antwerp pour le dernier match de 2002, l'absence de Moreira, ménagé, a permis à Harold Meyssen de disputer l'intégralité du match amical livré ce dimanche par le Standard face à la réserve de Villareal. De quoi mettre un peu de baume au coeur d'un joueur qui n'a connu que très rarement les joies du terrain récemment. D'autant que Dominique D'Onofrio s'avouait très satisfait de la prestation de son médian: `Tant Harold que Godwin Okpara avaient très peu joué ces derniers mois mais ils ont affiché une excellente mentalité ce matin (NdlR: lisez dimanche). J'ai eu l'impression qu'ils n'avaient jamais quitté le onze.´

Cela est-il de nature à changer la situation du Limbourgeois, qu'on annonce sur le départ depuis belle lurette? Probablement pas, même si le joueur n'entend fermer aucune porte: `Nous avons eu une discussion avec Michel Preud'homme au sujet de ma situation, précise-t-il. Le Standard ne veut pas que je parte à tout prix, et je lui ai dit que je voulais bien rester mais pas si le deuxième tour devait être à l'image du premier. Moi, comme tout joueur qui se respecte, j'ai envie de jouer, et si c'est pour passer tout le second tour à nouveau sur le banc, il est préférable que je parte. Michel m'a dit que si je trouvais une solution qui satisfaisait tout le monde, je pouvais m'en aller.´

L'ennui, évidemment, c'est que Harold sera libéré de ses obligations contractuelles en juin, et que les clubs hésitent dès lors à transférer dès maintenant un joueur qui sera gratuit dans quelques mois: `Oui, ça joue un peu contre moi, avoue le médian. J'ai eu des contacts en Belgique mais, pour le moment, avec la licence, c'est difficile pour tous les clubs chez nous. Actuellement, je prospecte donc plutôt à l'étranger, en tentant de me préparer le mieux possible pour le second tour, que je le dispute à Sclessin ou ailleurs! Vous savez, tout peut aller très vite en football. Je pense ne pas me tromper en affirmant que, dans l'état actuel des choses, je ne fais pas partie du onze de base de l'entraîneur. Pour cela, il faudrait qu'un titulaire de la ligne médiane soit blessé ou suspendu et que je sorte un match du tonnerre pour espérer reprendre ma place. Cela peut arriver mais c'est tout de même très aléatoire. Ma préférence va donc à un transfert mais, si cela ne se fait pas, je terminerai mon contrat à Sclessin sans me plaindre.´

Ole-Martin Aarst restera

Bref, avec un mercato ralenti par un contexte financier difficile pour tout le monde en Europe, il n'y aura peut-être pas tant de départs qu'annoncé à Sclessin: Ole-Martin Aarst, qui avait avoué son désir de rejoindre sa Norvège natale, a en tout cas d'ores et déjà annoncé, faute d'accord avec le club de Tromsö, qu'il resterait finalement au Standard, si pas jusqu'au bout de son contrat, au moins jusqu'au terme de la saison. Une nouvelle accueillie avec soulagement par les supporters. Et le seul véritable titulaire susceptible de quitter le club rapidement reste donc un Ali Lukunku pour lequel Michel Preud'homme attend des offres plus généreuses que celles reçues jusqu'ici...

© Les Sports 2003