Le but de l'Ukraine valable, selon le chef des arbitres

AFP Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Football

Pierluigi Collina, responsable de l'arbitrage à l'UEFA, a qualifié mercredi d'erreur "humaine" le but valide refusé lors de Angleterre-Ukraine (1-0) mardi soir, insistant sur le fait que c'était "le seul problème" sur les 24 matches de l'Euro-2012 joués jusqu'ici. "Se tromper c'est une chose, mais il s'agit de s'être trompé de quelques centimètres, et non pas de 50 centimètres comme cela a pu être écrit, l'erreur est humaine, ça aurait été mieux de ne pas l'avoir, mais néanmoins, c'est le seul problème sur une longue expérience avec beaucoup de matches", a commenté Collina.

L'arbitre de ce match, le Hongrois Viktor Kassai fait d'ailleurs partie des quatre arbitres centraux qui quittent le tournoi européen après la phase de groupes et n'arbitreront pas les 7 matches qui restent (quarts, demi-finales, finale). Les autres directeurs de jeu qui ne sont pas conservés sont l'Allemand Wolfgang Stark, le Néerlandais Bjorn Kuipers et l'Espagnol Carlos Velasco Carballo. Cet écrémage était prévu à ce stade de la compétition mais prend un relief nouveau avec le départ, logique, de M. Kassai.

L'arbitrage à cinq a subi un coup dur mardi à l'Euro avec un but qui aurait dû être accordé à l'Ukraine face à l'Angleterre, ce qui a poussé Joseph Blatter, président de la Fifa, à rappeler son soutien à la technologie sur la ligne de but. "Après le match d'hier, la technologie sur ligne de but n'est plus une possibilité, c'est une nécessité", écrit en anglais Blatter sur son compte Twitter.

L'intervention du grand patron du football mondial n'est pas anodine, alors que cet Euro en Ukraine et en Pologne était l'occasion de tester pour la première fois l'arbitrage à cinq lors d'un grand tournoi international.

Or, malgré la présence d'un assistant supplémentaire placé à la hauteur de la ligne de but, l'arbitre hongrois Viktor Kassai n'a pas accordé mardi de but à l'Ukraine alors que le tir contré de Devic avait manifestement franchi la ligne avant d'être dégagé par l'Anglais Terry. L'Angleterre menait alors 1-0, score sur lequel elle s'est finalement imposée.

AFP

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Marouane Fellaini surpris devant l’hôtel du PSG à Bruxelles (VIDEO)

    Que venait faire Marouane Fellaini devant l'hôtel du PSG, hier soir, dans le centre de Bruxelles ? La question brûle les lèvres de pas mal d'amateurs du ballon rond ce mercredi matin. Mardi soir, les photographes venus accueillir les joueurs ...

  2. 2
    Mondial 2018: Les conseils surréalistes d'un maire russe à ses habitants

    Le maire de Kaliningrad, l’une des villes russes qui accueillent le Mondial 2018, a demandé à ses habitants de déserter la ville pendant la compétition et de "ne pas frapper" les supporters étrangers.

  3. 3
    Pour Thomas Meunier, les Diables rouges aborderont le Mondial russe "dos au mur" (VIDEO)

    Double buteur, décisif, ce samedi à Dijon avec le Paris Saint-Germain, Thomas Meunier s'est exprimé sur divers sujets en France. Il aborde notamment l'importance du prochain Mondial pour les Diables rouges, qui doivent effacer l'affront reçu contre le pays de Galles il y a seize mois.

  4. 4
    Anderlecht réagit face à l'appel au boycott de ses supporters pour le déplacement à Paris

    Les Anderlechtois se déplaceront au Parc des Princes le mardi 31 octobre dans le cadre de la 4e journée de Ligue des Champions. Une rencontre pour laquelle certains groupes de supporters du RSC Anderlecht ont appelé à boycotter mardi en raison "des conditions difficiles du voyage", souligne le club dans un communiqué diffusé mardi soir.

  5. 5
    Vidéo
    Un retard incompréhensible, un Anderlecht "chiant à jouer", Onyekuru au top: le match depuis la tribune parisienne

    Nos confrères de la DH ont fait une partie du déplacement en bus en compagnie des supporters du Paris Saint-Germain, à l'occasion du match face à Anderlecht au stade Constant Vanden Stock.

cover-ci

Cover-PM