Football Face aux derniers transferts et rumeurs évoquant un exode massif de joueurs européens vers la Chine, le championnat chinois vient d'imposer de nouvelles mesures, plus restrictives, à ses clubs en vue de la reprise de la compétition en mars prochain.

Parmi ces mesures, l'une va peut-être ralentir l'élan d'achats chinois. En effet, dans le onze de base, seuls les noms trois joueurs non-chinois pourront être couchés. Et sur les 18 joueurs composant la feuille de match, seuls 5 pourront être des étrangers.

Autre mesure, deux joueurs chinois de moins de 23 ans devront automatiquement être couchés sur la feuille des 18 alors qu'un des deux devra obligatoirement commencer la partie.

En décembre dernier, le championnat chinois avait déjà abaissé ce nombre d'étrangers autorisés de 5 à 4 ! Parmi ces quatre joueurs, l'un devait être originaire du continent asiatique. Il disparaît donc purement et simplement du quota. La Chine se montre donc encore plus restrictive, seulement un mois après sa dernière décision.

De quoi freiner quelque peu la croissance du football chinois grâce aux joueurs européens... ?