Football

Lundi, les joueurs du TP Mazembe ont repris l’entraînement à Lubumbashi. Dans le groupe, aucune trace d’Anthony Vanden Borre. Si son nom est encore mentionné dans le noyau du club congolais sur le site internet, le défenseur ne reviendra plus. C'est une information de nos collègues de la DH.

À 29 ans, VdB en a assez du monde du football. Il veut commencer une nouvelle vie. Sa retraite sportive n’est pas officielle mais elle ne fait aucun doute, selon son entourage. Il n’a plus envie de faire les efforts pour retrouver la forme nécessaire à la pratique du football.

À Mazembe, il a perdu ses dernières illusions sur un monde souvent pourri. Alors qu’il était sorti de sa première retraite sportive en mars pour renouer avec les racines de sa défunte maman en devenant le premier Diable à jouer dans le championnat congolais, Vanden Borre a découvert un club où certains anciens faisaient la loi et n’ont jamais accepté l’arrivée d’un Européen.

Après 13 années passées dans le football professionnel et loin de sa meilleure forme physique, il n’a plus la volonté de faire l’énorme effort qu’il avait fourni pour aller jusqu’à la Coupe du Monde 2014. Il souhaite juste une vraie vie avec sa famille et ses amis.

S’il ne sait pas encore vers quoi il compte orienter sa seconde carrière, il a le temps de voir venir. Il a bien investi son argent, notamment dans l’immobilier et dans une crèche ouverte à Bruxelles. Il n’est donc pas dans le besoin immédiat et peut assurer calmement la transition.

Ne reverra-t-on dès lors plus jamais Anthony Vanden Borre sur un terrain de football ? Selon son entourage, le virus du jeu est tout de même toujours bien là, comme il l’avait montré en juin dernier en participant à un match de charité à Verviers. Il n’est pas impossible qu’il s’engage avec un club dans les prochains mois si l’opportunité se présente mais au niveau amateur. Purement pour le plaisir, le leitmotiv de sa nouvelle vie.