Football

Revoilà donc Nenad Jestrovic en tête du classement des meilleurs buteurs. De quoi ravir l'attaquant serbe du Sporting qui revit après une période difficile passée avec Hugo Broos. Un bémol toutefois: «Jestrogoal» partage cette première place avec quatre autres joueurs. Sambegou Bangoura, du Standard, Rune Lange, du Club Brugeois, Marcin Zewlakow, de Mouscron, et Ndri Romaric, de Beveren.

Les buts marqués à l'extérieur

C'est pourtant bien l'Anderlechtois qui détient, pour le moment, le maillot doré de meilleur buteur du championnat. C'est, en effet, le nombre de buts marqués à l'extérieur qui doit départager les artificiers les plus prolifiques de la division 1. Six sur douze pour Jestrovic, cinq pour Romaric, quatre pour Zewlakow, trois pour Lange et deux pour Bangoura. La Ligue pro a téléphoné au Sporting pour obtenir un maillot «classique» du n°8 anderlechtois afin de le floquer du ballon doré. Cela ne signifie pas pour autant que les supporters anderlechtois verront le maillot en question lors du derby bruxellois samedi lors de la venue du Brussels. Auparavant, le Standard aura joué son match remis contre La Louvière, mercredi soir, à Sclessin, et l'attaquant guinéen des «Rouches» aura peut-être mis tout le monde d'accord en augmentant son capital...

En attendant, «Jestro» est le meilleur buteur grâce à ses six buts inscrits hors de ses bases... et aussi aux six penalties dont il a hérité!

Il est le seul «meilleur buteur» actuel à pouvoir tirer les penalties. Un avantage considérable par rapport à ses concurrents. Il n'empêche qu'il reste sur une série impressionnante: sept buts en quatre rencontres!

Au total, il a marqué un but toutes les 86 minutes de jeu puisqu'il a disputé 1036 minutes depuis le début de la saison. A ce calcul-là -le temps de jeu est en fait le troisième critère de sélection pour départager les meilleurs buteurs-, Bangoura arrive deuxième avec 1507 minutes. Puis, viennent Zewlakow (1833 minutes), Lange (1977 minutes) et Romaric (2081 minutes).

«Monsieur Penalty»

Nenad Jestrovic est devenu le «Monsieur Penalty» à Anderlecht. Le buteur serbe du Sporting n'en a manqué qu'un, au Lierse le 18 février, depuis qu'il joue en Belgique. Il est pourtant encore loin d'être le meilleur tireur de l'histoire du club bruxellois. C'est Rensenbrink qui est en tête avec 31 tirs au but réussis. En embuscade, on retrouve... Zetterberg: l'ancien tireur attitré en est à 26 penalties convertis. «Jestrogoal» arrive en troisième position, à égalité avec Lippens, à moins de la moitié de Rensenbrink: 15 penalties. Un gouffre. Mais s'il continue sur sa lancée, si Anderlecht reçoit encore autant de coups de réparation et si le Serbe reste à Anderlecht, il pourrait bien rattraper l'illustre buteur batave plus vite qu'on ne le pense.

© Les Sports 2005