Le moral des ménages

Publié le - Mis à jour le

Football

Bien sûr, il y a les chiffres. Ceux qui dans leur brutalité viennent s’amuser à vous rappeler que les Diables n’ont encore ramassé aucun point dans la route censée les mener à Rio (et pour cause, puisque les festivités. n’ont pas encore commencé).

Bien sûr, les petits économistes du football se plairont toujours à rappeler qu’un 4-2 face aux Néerlandais ne pourra pas redresser le radeau de la Méduse que ces dernières années nous ont laissé.

Mais il faudra leur rappeler qu’au-delà de tous leurs chiffres, de toutes leurs statistiques (et on ne pourra nier qu’un match amical n’a jamais ramené autre chose qu’une pointe d’orgueil et quelques bouquets de fleur à ceux qui l’avaient gagné), ces économistes oublient souvent d’intégrer un paramètre à tous leurs modèles de croissance : le moral des ménages.

Le moral des ménages, c’est ce petit truc intangible qui permet aux grandes équipes de se construire. Le moral des ménages, c’est cette ligne de partage qui met l’Allemagne d’un côté et la France de l’autre.

Le moral des ménages, c’est le premier pari gagné par Marc Wilmots. Celui qui augure d’une croissance de longue durée.

Publicité clickBoxBanner