Football Les titulaires probables de dimanche ont rapporté 322,8 millions lors de leur derniers transferts. Plus que le Brésil, l’Argentine, l’Allemagne et toutes les autres nations de la planète.

Si le classement Fifa ajoutait un critère financier dans son calcul, la deuxième place de nos Diables ferait encore jaser. Mais uniquement parce qu’on se demanderait pourquoi nous ne sommes pas en tête. Oui, car la Belgique a les joueurs les plus chers du monde. En tout cas, son onze de base.

Pour arriver à cette conclusion, nous avons pris le onze habituel de ces derniers mois des grandes nations du football mondial. Nous avons ensuite additionné le prix de transfert de chacun des onze joueurs. Pas leur valeur calculée par des sites spécialisés mais ce qu’ils ont réellement coûté lors de leur dernier transfert en date.

Après toutes les additions, le verdict est sans appel : personne n’a coûté plus cher que nos Diables sur le marché ! Seul le Brésil s’approche de nous en atteignant également les 300 millions. Tous les autres sont loin, parfois même très loin, derrière.

Une première place qui mérite d’être soulignée car il ne faut pas être trop vite blasé et rappeler régulièrement la chance que nous avons de connaître une telle génération. Celui qui aurait osé affirmer que nos Diables auraient le onze le plus cher du monde il y a à peine dix ans aurait été la risée du Royaume.

Cela dit, ce titre honorifique doit également être relativisé. Si la Belgique et le Brésil sont en tête, c’est aussi grâce à la… faiblesse de leur championnat. Les Allemands, les Anglais et les Espagnols possèdent plusieurs joueurs comptabilisés à zéro euro dans ce classement, juste parce qu’ils évoluent toujours dans leur club formateur et ont donc échappé à un transfert. Si Lionel Messi devait un jour être transféré, nul doute que l’Argentine prendrait d’office la première place, celle qu’elle occupe au classement Fifa d’ailleurs.

La valeur du onze de départ belge pourrait cependant également encore grandir dans les prochains mois si des garçons comme Nainggolan ou Courtois décidaient de changer d’air.

De quoi être fier tout de même, surtout quand on sait que nos voisins néerlandais, si souvent pris comme modèle footbalistique, n’entrent même pas dans le Top 10 de ce classement. Avec 101,5 millions, le onze de départ oranje n’atteint même pas le tiers de la valeur de nos titulaires...

Waar is da feestje ?

© DH

© DH

© DH

© DH

© DH

© DH

© DH

© DH

© DH

© DH