Football

Le Borussia Dortmund, avec Witsel présent toute la rencontre, a manqué l'opportunité de valider sa qualification en 8e de finale en s'inclinant 2-0 sur la pelouse de l'Atlético Madrid mardi soir dans le cadre de la 4e journée de la Ligue des Champions. Dans le duel belgo-belge entre Thomas Meunier et Dries Mertens, ni Naples ni Paris n'est parvenu à s'imposer, laissant les deux équipes se quitter sur un partage un but partout.

En cas de victoire, le Borussia Dortmund d'Axel Witsel, titulaire, pouvait déjà fêter sa qualification pour les huitièmes de finale. Mais l'Atlético Madrid en a décidé autrement en prenant les devants via Saul Niguez, premier joueur a tromper la vigilance de Roman Bürki en Ligue des Champions cette saison (33e, 1-0). En seconde période, les Colchoneros vont définitivement valider leur succès sur le break inscrit par Griezmann à dix minutes du terme (80e, 2-0). Un succès qui permet à l'Atlético de rejoindre en tête du groupe A le Borussia Dortmund avec 9 points. Victorieux 0-4 de Monaco plus tôt dans la soirée, le FC Bruges complète le podium du groupe avec 4 points, trois de plus que les Monégasques.


Sans Vertonghen et Dembélé, blessés, mais avec Alderweireld titulaire, Tottenham a effectué des débuts catastrophiques face au PSV en encaissant un but dès la 2e minute de jeu via Luuk De Jong (0-1). Dans le dernier quart d'heure, les Spurs sont parvenus à recoller au score via Harry Kane (78e, 1-1) avant de s'imposer 2-1 grâce au doublé de l'international anglais (89e, 2-1).

Titulaire dès le coup d'envoi, Radja Nainggolan a vu son équipe de l'Inter Milan se faire dominer durant les 45 premières minutes. Néanmoins, les Blaugranas n'ont pas réussi à faire la différence dans le premier acte malgré les multiples possibilités de Dembélé, Coutinho et Suarez. Remplacé à la 63e, Nainggolan a suivi depuis le banc l'ouverture du score de Malcom à la 83e minute de jeu (0-1) avant de voir Icardi égaliser dans la foulée (87e, 1-1). Au classement du groupe B, le FC Barcelone trône en tête avec 10 points, soit trois de plus que son adversaire du soir. Derrière, Tottenham (4) et le PSV (1) ferment la marche.


Au terme d'un premier acte équilibré, le PSG a pris les devants au moment où Dries Mertens et les siens prenaient l'ascendant sur leurs adversaires. En effet, les troupes de Tuchel, qui a titularisé d'entrée Thomas Meunier, ont rejoint les vestiaires avec un avantage d'un but grâce à la première réalisation de Bernat sous les couleurs du PSG (45e+2, 0-1). Après le repos, Naples s'est vu récompenser de son excellente entame de seconde période grâce à un pénalty converti par Insigne à la 63e (1-1). Un retour au score qui a contraint Tuchel à remplacer Thomas Meunier à la 73e. Dix minutes plus tard, c'était au tour de Mertens, touché à l'épaule gauche, de céder sa place (83e). Comme lors du match aller, les deux équipes se sont finalement quittées dos à dos (1-1). Au classement, Naples et Liverpool, défait 2-0 sur la pelouse de l'Étoile rouge, sont en tête avec chacun 6 points, tandis que le PSG (5) et l'Étoile rouge de Belgrade (4) suivent de près.


REVIVEZ NOTRE DIRECT COMMENTE: