Football

Sergio Brio, l'entraîneur italien du RAEC Mons, a été démis de ses fonctions à l'issue d'une réunion de la direction, a annoncé lundi matin le président du club, Dominique Leone Son adjoint, Michel Wintacq, et le restant du staff sportif (Michel Iannacone et Claudie Degrève) assumeront l'interim dans l'attente de la nomination d'un successeur.

L'arrivée de Sergio Brio, 48 ans, ancien joueur de la Juventus, sous contrat jusqu'en 2007 à Mons, avait causé la surprise la saison dernière lorsqu'il fut appelé à remplacer Marc Grosjean dès le mois de septembre. Ce dernier était alors le premier entraîneur de D1 limogé en cours de saison, privilège qui est désormais aussi celui de Sergio Brio.

L'Italien était parvenu à maintenir de justesse le club hennuyer en première division la saison dernière.

La saison 2004-2005 n'avait pas mieux débuté que la précédente, Brio et son entourage ayant, par ailleurs, fait parler d'eux à travers l' »Affaire Chocolat » qui avait donné une image assez négative au club.

La défaite de samedi contre le FC Brussels, 1-2, et les manifestations de désapprobation des supporters au stade Charles Tondreau, à cette occasion, ont sonné le glas pour Sergio Brio.

L'équipe de l'Albert est avant-dernière du classement avec 5 points en 8 matches. Mons se déplace au Racing Genk, 8-ème avec 13 points, le samedi 16 octobre (20h00), lors de la prochaine journée.