Football

Enfin! L'ascenseur a mis plus de temps que d'habitude pour ramener le RWDM en Division Un, la «seule viable pour un club comme le nôtre », selon son président Eric De Prins, qui a présenté l'équipe à la presse vendredi midi au Stade Edmond Machtens, où de nombreux travaux sont en cours pour répondre aux besoins de sécurité, et rendre les lieux encore plus conviviaux.

Ce retour parmi l'élite après trois ans de purgatoire, a notamment facilité le travail du nouveau directeur commercial Jean-Marie Pfaff. Le gardien de Guy Thys a ainsi suscité l'arrivée d'un nouveau sponsor principal, Daoust Interim, lié pour trois ans par un contrat dont l'encre séchait, alors que les maillots étaient déjà imprimés. «Une simple question de confiance mutuelle », souligne Pfaff.

Nike (Planet Sport) remplace par ailleurs Diadora comme équipementier, et figurera au dos des vareuses, avec All Office Concept et la... Maison du coeur, spécialisée en cardiologie pédiatrique, qui a bénéficié de conditions avantageuses pour être représentée par un coeur, à la place du nom des joueurs.

«Un geste à l'image de notre club », précise fièrement Eric De Prins. «Nous avons du coeur, et une étiquette sympathique, qu'il convient d'entretenir ».

Ainsi ne sera-t-il pas question d'accumuler les points nécéssaires au maintien en massant dix hommes dans le rectangle semaine après semaine, selon le directeur-technique Freddy Smets, qui avait bâti l'équipe de la montée avec un budget-transferts de 400.000 francs (9.915 euros) la saison passée. «Nos supporters ont droit à du spectacle, ils en auront », promet-il en effet, «même si le secteur offensif n'est pas aussi étoffé que les autres pour le moment ».

Freddy Smets est à la tête d'un staff technique reflétant la volonté du club de demeurer à caractère familial, malgré sa présence au plus haut niveau. L'équipe première est entraînée par Patrick Thairet, un pur produit molenbeekois n'ayant jamais connu d'autre maison, alors que Marc Wuyts s'occupera notamment de la réserve, et le légendaire Lambic Wawa, des scolaires nationaux. «Cette structure n'empêchera pas le RWDM de grandir », assure Jean-Marie Pfaff, «mais à sa manière...