Football

ANDERLECHT Depuis le début de la compétition, Aleksandar Ilic en est à sa troisième titularisation dans l'axe de la défense du Sporting d'Anderlecht. La première remonte au lundi 23 septembre: ce jour-là, Glen De Boeck était indisponible et Mouscron se déplaçait au Parc Astrid. Dans la foulée, l'ex-Brugeois avait enchaîné avec une prestation, réussie également, au Mambourg: c'était le 27 septembre. Les Bruxellois l'avaient à nouveau emporté. Ceux-ci ont encore gagné ce week- end tandis que pour la troisième fois de la saison, Aleksandar Ilic remplaçait Glen De Boeck, suspendu après avoir été averti deux semaines plus tôt, contre Genk. Le Yougo- slave porte-t-il chance à son équipe? On peut le supposer: n'a-t-il pas joué, avant-hier, un rôle essentiel dans le succès péniblement arraché par le Sporting d'Anderlecht aux dépens d'une bien séduisante formation montoise, marquant le premier but bruxellois, provoquant le second, devenant, ainsi, la véritable bête noire des clubs hennuyers censés croiser cette année la route des Bruxellois.

Reste La Louvière

Ce samedi, donc, après Mouscron et Charleroi, Aleksandar Ilic a signé une superbe passe de trois. Les Louviérois, qui accueilleront les Anderlechtois à la mi-décembre, sont avertis: pour peu qu'Hugo Broos accorde ce soir-là sa confiance au Yougoslave, ils peuvent craindre le pire. En attendant, Aleksandar Ilic revient sur sa prestation. Son commentaire comporte divers points...

Son goal. `Sur phases arrêtées, la consigne que nous avions reçue était extrêmement stricte. Hannu Tihinen et moi, nous pouvions monter mais alternativement. L'un devait toujours demeurer derrière, en couvreur. Vu la tournure prise ce samedi par les événements, nous avons décidé de mettre plus de pression sur Kris Van De Putte en y allant à deux. Cela n'a servi à rien sur mon goal mais notre présence simultanée, Hannu et moi, dans le rectangle montois s'est avérée déterminante pour forcer la décision en fin de partie. L'an dernier, j'avais marqué deux fois: contre Alost (7e journée, il ouvre le score), puis face à Mouscron (15e journée). J'espère ne pas m'arrêter là. Mais cela ne dépend pas que de moi.´

Il court vers De Wilde. `Quand j'ai propulsé le ballon au fond des filets de Van De Putte, j'ai traversé tout le terrain pour aller... féliciter Filip De Wilde. Il venait d'effectuer trois arrêts déterminants face à Rivenet (33e), Roussel (48e) et La Placa (50e). Sans notre portier, je pense que nous aurions éprouvé énormément de problèmes à battre Mons. Je tenais à l'associer à ma réussite et à ma joie.´

Il blesse Tihinen. `Hannu est derrière moi. La phase de jeu est anodine. Il me heurte l'arrière de la tête sans que je m'en rende compte. Sur le moment même, j'ai ressenti une légère douleur. C'est en voyant mon équipier par terre, le visage en sang, que je me suis aperçu de la gravité de sa blessure.´

Hannu Tihinen souffre d'une profonde entaille au-dessus du nez. Cinq points de suture lui ont été apposés immédiatement après la partie. Le Finlandais s'est ensuite rendu à l'hôpital pour passer des radios. Hugo Broos croit qu'il pourra tenir sa place contre le FC Midtjylland...

© Les Sports 2002